Cynthia Collette, directrice générale du Pôle, et Réal Jr. Desautels, président du Pôle.

Le REES devient le Pôle d’entrepreneuriat

Le Réseau des entreprises d’économie sociale de l’Estrie (REES-Estrie) devient le Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie et adopte une nouvelle image. Ce renouveau vise à attirer un maximum d’entreprises collectives dans les rangs de l’organisation.

C’est à l’occasion de son assemblée générale annuelle, mercredi, que les membres du Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie ont adopté ces changements, affirmant ainsi une volonté de faire passer le nombre de ses membres d’une quarantaine à une centaine.

« Après 12 ans d’existence, le REES-Estrie était arrivé à maturité et nous ressentions le besoin de réaffirmer notre positionnement afin de poursuivre notre croissance », a indiqué la directrice générale, Cynthia Collette.

Avec ce repositionnement, le Pôle souhaite convaincre un plus grand nombre d’entreprises collectives à se joindre au réseau d’affaires et à ainsi bénéficier des avantages en termes de rayonnement de leur entreprise et de synergies avec l’ensemble des membres. En plus de changer son nom, l’organisme s’est doté de nouveaux outils et de nouvelles stratégies de communication, qui lui permettront de mieux rejoindre sa clientèle cible et de communiquer sa vision pour le développement de sa communauté d’affaires.

« Aujourd’hui plus que jamais, avec ses 350 entreprises, ses 5000 emplois et plus d’un demi-milliard de revenus générés annuellement, les entreprises collectives ont un impact majeur sur la vitalité économique et sociale en Estrie. Réunies au sein du pôle, elles confirment l’adage qui veut que le tout soit plus grand que la somme de ses parties ! », souligne Réal Jr. Desautels, directeur général de la Coopérative Alentour et président du Pôle.

Parmi ses nouvelles stratégies de communication, le Pôle lance une campagne de promotion qui met en valeur ses membres, tout en faisant la démonstration de la valeur ajoutée des entreprises collectives sur la société. Les entreprises d’économie sociale se développent en se fondant sur des valeurs de démocratie, de solidarité et de protection de l’environnement, pour n’en nommer que quelques-unes. Elles sont donc des entreprises durables, qui sont des leviers importants en matière de développement économique.