Le PIB en hausse de 4,4 % en Estrie

Le Produit intérieur brut (PIB) de l’Estrie atteint 12,1 G$ en 2017, soit une hausse de 4,4 % par rapport à l’année précédente, légèrement inférieure à celle de l’ensemble du Québec. Au cours de la période 2008 à 2017, le PIB de la région estrienne a augmenté en moyenne de 2,8 % par année.

Selon les dernières données annuelles publiées dans les Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec en décembre dernier, le PIB aux prix de base en dollars courants pour l’ensemble du Québec se chiffre à 385 milliards de dollars en 2017, ce qui correspond à une hausse de 5 % par rapport à l’année 2016.

En Estrie, les industries productrices de services occupent 69,8 % du PIB et les industries productrices de biens en détiennent 30,2 % en 2017. 

En détail, le secteur de la finance, des assurances et des services immobiliers compte pour 15,7 % de l’activité économique, suivi des soins de santé et de l’assistance sociale (12,2 %), des services d’enseignement (11 %), de la construction (6,4 %) et des administrations publiques (5,9 %). 

L’ensemble du secteur de la fabrication totalise 20,5 % du PIB, lit-on dans l’étude.

En 2017, le PIB des industries de services augmente de 5,0 %. Entre 2008 et 2017, il augmente en moyenne de 3,1 % par année. La hausse dans les industries de services en 2017 provient entre autres des gains dans les secteurs de la finance, des assurances et des services immobiliers (+4,8 %), des soins de santé et de l’assistance sociale (+5,1 %), des services d’enseignement (+4,8 %), des administrations publiques (+5,5 %) et des services professionnels, scientifiques et techniques (+7,6 %).

Le PIB des industries de biens augmente de 3 % en 2017. Entre 2008 et 2017, il augmente en moyenne de 2,2 % par année. En 2017, la progression des industries de biens découle principalement du secteur de la fabrication (+5,9 %), notamment des sous-secteurs de la fabrication de produits métalliques (+18,2 %) et de la fabrication de machines (+5,3 %).