Émilie Fontaine de la brasserie 11 comtés de Cookshire-Eaton est prête à adapter l’environnement de son établissement à la distanciation.
Émilie Fontaine de la brasserie 11 comtés de Cookshire-Eaton est prête à adapter l’environnement de son établissement à la distanciation.

Le milieu touristique s’adapte

Les acteurs touristiques demeurent sur le qui-vive pour s’adapter aux consignes sanitaires et de déconfinement qui sont dévoilées au compte-goutte par le gouvernement du Québec.

« Les plans sanitaires sont prêts, il ne reste qu’à obtenir les autorisations de la santé publique. L’industrie touristique a confiance que d’ici la mi-juin nous devrions être fixés », explique la porte-parole de Tourisme Cantons-de-l’Est, Danie Béliveau.

À LIRE AUSSI: Un été différent en vue

Le fédéral veut encourager les Canadiens à visiter «leur coin de pays»

La brasserie 11 comtés de Cookshire-Eaton est prête à s’adapter aux règles sanitaires d’autant plus que son offre de restauration se passe à l’extérieur.

« Nous avons l’avantage de ne pas travailler entre quatre murs. Le principe de notre aire de restauration se passe à l’extérieur, alors nous avons de la place partout pour que les gens se distancent. Nous faisons des plans de A à Z, mais nous ne pouvons rien fixer », indique Émilie Fontaine, en signalant que durant la période forte en été, ce sont plus de 200 repas qui peuvent être servis par jour.

« Ouf. Ce n’est pas évident. Le matin, j’établis des plans qui vont à droite et le soir, ils sont rendus à gauche. Il y a beaucoup d’inconnu. Nous souhaitons pouvoir ouvrir en juin, mais nous ne savons pas selon quel horaire ou selon quelle formule », explique le propriétaire du vignoble la Halte des Pèlerins de Sherbrooke, Marco Corbin.

Au Musée Beaulne de Coaticook, on a déjà mis une croix sur la populaire activité de thé à l’anglaise.

« Nous savons déjà qu’il sera impossible de tenir cette activité qui se déroulait sur la véranda du musée. Les gens appréciaient beaucoup, mais nous nous sommes rendus à l’évidence que ce ne sera pas possible », indique le directeur François Toé.

Situation inconnue

Les entreprises touristiques qui proposent des dégustations de produits du terroir sont placées devant une situation qui demeure encore inconnue.

« Nous allons adapter notre offre lorsque nous connaîtrons les consignes. Ce n’est pas facile à imaginer. Nous allons rester flexibles afin d’offrir la meilleure expérience aux personnes qui vont venir nous visiter. Les visites à la ferme et les dégustations ne sont pas permises, mais nous allons relever ce défi de nous adapter positivement », assure le directeur général de la fromagerie La Station à Compton, Simon-Pierre Bolduc. 

L’expérience agrotouristique demeure soumise sensiblement aux mêmes normes que celles des restaurants.

« Je me demande si la clientèle sera au rendez-vous s’il n’y a pas de dégustation possible au vignoble. Depuis l’ouverture du vignoble, nous misons sur l’expérience client. Dans le contexte actuel, il est plus difficile de leur faire découvrir des produits qu’ils ne peuvent pas déguster », soulève M. Corbin.

La directrice générale de Tourisme Cantons-de-l’Est, Francine Patenaude, convient que l’été touristique 2020 sera « très différent ».

« L’industrie touristique était partie pour la gloire depuis quelques années. Ça allait très bien. Il faut maintenant se recentrer sur le marché plus local pour le moment », explique Mme Patenaude.

« Il y aura un été touristique, nous en sommes convaincus. Il y a de beaux attraits dans notre région et nous invitons les gens d’ici à se les réapproprier », ajoute la porte-parole de l’association touristique régionale Danie Béliveau.

Destination Sherbrooke a aussi recadré sa clientèle.

« Cette année, nous allons miser à attirer les gens dans un rayon de 40 à 140 kilomètres. Plus l’été va avancer, plus il sera possible d’élargir cette provenance géographique », croit la porte-parole Amélie Boissonneau. 

Le petit observatoire situé sur la 210 juste avant la 253 à Cookshire-Eaton sur le chemin des Cantons offre un beau panorama aux visiteurs.