Les fondateurs Bernard D’Arche et Cécile Branco font encore partie du c. a.

Le Centre magnétique de Lac-Mégantic doit fermer

Le conseil d’administration du Centre magnétique de Lac-Mégantic a dû prendre la décision crève-cœur de mettre fin aux activités de l’organisme, étant donné que son financement arrivait à son échéance à la fin de 2018 et n’a pu être renouvelé.

Malgré les appuis divers qu’il avait à son crédit et toute la bonne volonté du conseil d’administration et de l’équipe de direction, l’OBNL n’a pu solutionner le défi de l’apport de capitaux nécessaire à ses opérations.

Le bailleur de fonds principal de l’organisme était Développement économique Canada (DÉC), qui a jugé que le renouvellement ne pouvait être recommandé et avait avisé de sa décision le conseil d’administration du Centre magnétique il y a deux semaines.

« Nous avions pourtant élaboré différentes options qui ont été proposées, divers scénarios de remplacement, un plan de développement, d’expansion et de relocalisation, mais il n’a pas été recommandé pour renouveler le financement. Nous pensons que le Centre magnétique correspond à un besoin, dans la communauté, pour son côté innovant. Il n’est pas commun à toutes les communautés, il y a un contexte à Lac-Mégantic », suggère Marie-Hélène Gagné, présidente du c. a. « C’est une décision financière, économique. Mais nous gardons en-tête notre principale préoccupation, c’est l’avenir du Quartier artisan et sa vision innovante. Nous voulons qu’il continue de rayonner. »

Cet outil dernier cri du Centre magnétique, qui figure dans ses plus intéressantes réalisations, le Quartier artisan, a étendu son influence depuis trois ans sur l’ensemble du territoire québécois et pourrait continuer sas mission par des maillages possibles avec d’autres organismes entrepreneuriaux ou artisanaux.

« Des discussions en ce sens et des options sont analysées qui pourraient connaître un dénouement heureux », continue Mme Gagné. « En janvier, des décisions seront prises à ce sujet. »

« Au nom du conseil d’administration, je tiens à remercier tous les partenaires des premiers jours et ceux qui se sont joints à nous tout au long de notre parcours, qui ont cru en la mission et la vision du Centre magnétique pour la relance de Lac-Mégantic », a déclaré la présidente.

« Après quatre ans de travail, le c. a., les fondateurs et l’équipe de direction sont fiers des résultats accomplis, de l’impact que l’organisme a généré à Lac-Mégantic et du rayonnement positif qu’il a apporté. »

Le Centre magnétique avait deux employés permanents, sa directrice, Sonia Dumont, et la directrice du Quartier artisan, Sarah Girouard. Les fondateurs Cécile Branco et Bernard D’Arche font encore partie du c. a.