La première station lave-glace est arrivée à Sherbrooke et est située au 35, 9e Avenue Sud.
La première station lave-glace est arrivée à Sherbrooke et est située au 35, 9e Avenue Sud.

Laver sa voiture... et ses vitres

Une première pompe à lave-glace a fait son apparition à Sherbrooke. Le propriétaire de Rapide lave-auto situé sur la 9e Avenue Nord a investi quelque 10 000 $ afin de se munir de ce nouveau service si populaire, que la station s’est retrouvée vide après quelques jours.

La machine, qui est de nouveau en marche, fonctionne comme une pompe à essence. Grâce au pistolet, les clients peuvent faire le plein de leur récipient à lave-glace de leurs véhicules ou encore remplir un bidon qui est laissé par M. Béliveau tout près de sa nouvelle acquisition. Le lave-glace est vendu à 1,15 $ le litre. Il est possible de payer par carte ou par cellulaire. La station contient un maximum de 800 litres.

« Ça fonctionne très bien ! » assure M. Béliveau, qui ramasse les bidons de lave-glace vide pour leur donner une deuxième vie. 

Rémi Béliveau a été victime de son succès : un statut sur la page Facebook du conseiller municipal du secteur, Vincent Boutin, a donné un coup de visibilité au commerçant. 

« La compagnie reçoit une alerte lorsque le réservoir atteint le quart, explique-t-il. Cependant dans ce cas, les gens remplissaient leur auto et trois ou quatre bidons. Je me suis complètement fait vider, ce qui n’arrivera plus. On va prévoir les ressources nécessaires. On voit que les gens se soucient de l’environnement. »

« C’est un produit de plus pour mon entreprise. Ils peuvent venir laver leur auto, passer leur aspirateur et mettre du lave-vitre »

« Ça ne prend pas juste six mois à rentabiliser, mais c’est avec le temps. On voit que la demande est là ! Les utilisateurs répondent bien à l’appel », insiste-t-il.

M. Béliveau aimerait installer d’autres machines aux quatre coins de Sherbrooke. « Une ville comme la nôtre peut contenir quatre ou cinq stations », mentionne-t-il, précisant que sa pompe a été la 45e à être installée au Québec.