Le site web Défi XP a été dévoilé par Pascal Nataf, cofondateur d’Affordance Studio, Ginette Isabel, directrice générale de la SADC de la région de Mégantic, Emmanuelle Fredette, directrice générale de Commerce Lac-Mégantic, et Charles Rodrigue, conseiller service aux entreprises Emploi Québec Estrie.

Lac-Mégantic s'offre un jeu en ligne pour améliorer le service à la clientèle

Des commerces et entreprises touristiques de la région de Lac-Mégantic ont fait appel à une entreprise montréalaise de jeu en ligne afin d’améliorer les compétences de leur personnel en matière de service à la clientèle.

Le site web Défi XP s’adresse aux employés ainsi qu’aux gestionnaires des commerces, des entreprises de service, des restaurants et des entreprises touristiques pour leur offrir une formation de quelques heures, sous forme de jeux de rôle, dans un contexte méganticois.

« Il s’agit d’un projet régional issu des discussions du Comité de formation commerces et services, explique Emmanuelle Fredette, directrice de Commerce Lac-Mégantic. On s’est rendu compte qu’il était de plus en plus difficile de trouver le bon moment pour démarrer des groupes de formation pour la main-d’œuvre de ce secteur. On a voulu innover. »

Le jeu sérieux, ont-ils constaté au fil de leurs recherches, est de plus en plus reconnu comme une excellente façon d’apprendre autrement et à son rythme. « Le cerveau est mieux disposé à apprendre en mode jeu », dit Mme Fredette.

L’entreprise montréalaise Affordance Studio a mis presque deux ans pour développer l’outil de formation en étroite collaboration avec le comité méganticois. « Ils sont venus nous rencontrer à plusieurs reprises pour préciser nos besoins et notre vision, pour que l’outil reflète réellement les besoins du milieu. »

Contenu touristique

Par exemple, au-delà du service à la clientèle proprement dit, on a voulu ajouter du contenu touristique aux différentes mises en situation scénarisées.

« Les employés en commerce et restauration sont souvent nos premiers ambassadeurs auprès des visiteurs et on s’est rendu compte qu’il y avait des lacunes là, explique Mme Fredette. Nous pensons qu’il faut qu’ils aient de l’information, qu’ils soient au courant de ce que la région a à offrir pour bien répondre aux clients. »

On estime qu’un employé devra mettre de quatre à cinq heures pour compléter la formation, dans le confort de son foyer.

La Commission scolaire des Hauts-Cantons émettra une attestation de participation à l’employé — ou au chercheur d’emploi — qui aura complété le parcours et la lecture des contenus complémentaires.

« Autant on souhaite que les employeurs reconnaissent ainsi les efforts de leurs employés, autant on souhaite que l’attestation devienne un atout de plus pour les chercheurs d’emploi », précise Emmanuelle Fredette.

La concrétisation du Défi XP a coûté jusqu’ici un peu plus de 100 000 $, financés en grande partie par Emploi Québec et dans une moindre mesure par la SADC de la région de Mégantic.

Le site web pourra évoluer en lui ajoutant d’autres scénarios de jeu, estime Mme Fredette, par exemple pour améliorer l’anglais appliqué au service à la clientèle. Et bien sûr l’outil pourra être exporté.

« D’autres régions du Québec ont entendu parler du projet via Emploi Québec et il y a de l’intérêt, révèle-t-elle. Il faudrait juste que certains contenus spécifiques à la région soient ajustés. »