La station Mont Orford a connu sa meilleure année financière depuis longtemps en 2016-2017. On aperçoit sur la photo quatre représentants de la Corporation ski et golf Mont-Orford : son président, Jacques Demers, un de ses administrateurs, Jean-Pierre Adam, son directeur général, Pascal Mongeau, ainsi que sa trésorière, Vicki-May Hamm.

La station Mont Orford en bonne santé financière

La station Mont Orford n'a pas été en aussi bonne santé financière depuis des lustres. Respirant la confiance, les grands patrons de la Corporation ski et golf Mont-Orford ont annoncé qu'un excédent d'exploitation de 754 666 $ a été obtenu au terme de l'exercice 2016-2017 de l'organisation.
Selon les informations transmises par ses dirigeants à l'occasion d'une conférence de presse tenue mardi matin, la station Mont Orford a connu sa meilleure année financière en au moins six ans, sinon en 10 ou même 15 ans.
Notons que le dernier exercice financier complété par la station s'est terminé le 31 mai 2017. Le chiffre de 754 666 $ exclut les amortissements, les intérêts et les charges extraordinaires.
Les conditions climatiques enregistrées au cours de l'hiver dernier ne laissaient pas présager de tels résultats pour la station Mont Orford. Il semble toutefois que quelques journées idéales pour la pratique du ski aient permis au centre de ski d'attirer des foules records.
« Pendant la saison 2016-2017, nous avons eu, de loin, la pire semaine de relâche scolaire des dernières années, affirme le président de la Corporation ski et golf Mont-Orford, Jacques Demers. Mais on a également eu deux ou trois journées où les stationnements débordaient carrément. »
Et la situation ne paraît pas en voie de se détériorer puisque la vente d'abonnements en vue de la saison de ski 2017 fonctionne bien à l'heure actuelle. « Nous avons une hausse de 19 pour cent en ce qui concerne la prévente de billets saisonniers et une augmentation de neuf pour cent à l'école de ski », souligne M. Demers.
Des investissements
Affirmant que la Corporation ski et golf Mont Orford est installée sur un socle solide, le président l'organisation révèle que des investissements importants sont prévus au cours des prochaines années au Mont Orford.
Une nouvelle dameuse a déjà été achetée et des équipements d'enneigements seront acquis à court terme. Des travaux de rénovation dans les bâtiments de la station sont par surcroît planifiés dans un avenir rapproché.
Figurant au nombre des administrateurs de la Corporation ski et golf Mont Orford, Jean-Pierre Adam confie qu'un plan d'investissements totalisant 30 millions $ a été élaboré. Une demande d'aide financière d'une valeur de 11 M$ a été envoyée au gouvernement du Québec en lien avec ce plan.
« Un de nos objectifs sera d'avoir des espaces mieux adaptés pour l'accueil de gens en saison estivale, note M. Adam. On a notamment l'intention d'examiner ce qu'il serait possible de faire au sommet, considérant que les yourtes qui existaient à cet endroit ont été retirées ces dernières années. »
Pour sa part trésorière de la Corporation ski et golf, Vicki-May Hamm a pris soin de rappeler que plusieurs personnes, entreprises et municipalités ont contribué au fonds de relance qui avaient été institué pour assurer la survie de la station. Ce fonds est demeuré en place cinq années de suite. « On dit merci à ceux qui ont cru au projet de relancer le centre de ski et le golf », déclare-t-elle.