La plupart des 200 000 employés et sous-traitants de Google devraient travailler à domicile jusqu’en juin prochain.
La plupart des 200 000 employés et sous-traitants de Google devraient travailler à domicile jusqu’en juin prochain.

La plupart des employés de Google resteront en télétravail jusqu’en juillet 2021

SAN RAMON, Calif. — La plupart des 200 000 employés et sous-traitants de Google devraient travailler à domicile jusqu’en juin prochain, a décidé le géant du web, au terme d’une évaluation qui donne à réfléchir sur la durée potentielle de la pandémie.

L’ordre de télétravail émis lundi par le chef de la direction de Google, Sundar Pichai, affecte également d’autres sociétés appartenant à Alphabet, la société mère de Google. Il marque une prolongation de six mois du plan précédent de Google visant à maintenir la plupart de ses bureaux fermés jusqu’à la fin de cette année.

«Je sais que ce calendrier prolongé peut entraîner des sentiments mitigés et je veux m’assurer que vous prenez soin de vous», a écrit M. Pichai, qui est également chef de la direction d’Alphabet, dans un courriel adressé aux employés.

La décision de M. Pichai a d’abord été rapportée par le «Wall Street Journal».

La fermeture prolongée des bureaux de Google pourrait inciter d’autres grands employeurs à prendre des précautions similaires, étant donné que l’industrie des technologies a été à l’avant-garde du passage au télétravail déclenché par l’épidémie du nouveau coronavirus.

Même avant que l’Organisation mondiale de la santé ne déclare une pandémie le 11 mars, Google et de nombreuses autres grandes entreprises technologiques disaient à leurs employés de travailler depuis leur domicile.

Google avait initialement prévu de permettre à un nombre important d’employés de commencer à rentrer à Mountain View, en Californie, à son siège social et à d’autres bureaux pendant l’été. Mais la propagation soutenue de l’épidémie a incité Google à repousser la réouverture jusqu’en janvier, puis maintenant en juillet.

En plus d’aider à protéger les gens contre le virus, la nouvelle date cible de juillet 2021 pour la réouverture des bureaux de Google devrait permettre aux travailleurs avec enfants de s’adapter plus facilement aux écoles qui ne permettent pas toutes aux étudiants de retourner sur les campus le mois prochain et en septembre. Il sera également plus facile pour les employés de signer des baux d’un an s’ils décident de louer une maison ailleurs tout en travaillant à l’extérieur du bureau.

«J’espère que cela vous offrira la flexibilité dont vous avez besoin pour équilibrer le travail et prendre soin de vous et de vos proches au cours des 12 prochains mois», a écrit M. Pichai.

Le courriel de M. Pichai a noté que Google et Alphabet avaient pu rouvrir certains bureaux dans 42 pays, mais n’a pas précisé lesquels.

Mais les nouvelles directives signifient que les plus grands bureaux de Google resteront largement inoccupés jusqu’en juin 2021. La décision concerne plus de 123 000 employés sur la masse salariale de Google et d’autres sociétés Alphabet, ainsi que 80 000 sous-traitants qui travaillent normalement sur les campus des entreprises.

La pandémie a également incité plusieurs autres entreprises technologiques à informer leurs travailleurs qu’ils n’auront pas à retourner au travail cette année. Le chef de la direction de Twitter, Jack Dorsey, a franchi le pas le plus extrême jusqu’à présent en annonçant aux employés du service de messagerie qu’ils n’auraient jamais à retourner au bureau, s’ils ne le souhaitent pas, une proposition qu’il a également faite aux employés de Square, un service de traitement des paiements qu’il dirige également.