La propriétaire du resto végan Le Croquis, Sylvie Drouin, a dû ajuster ses plans à cause de la COVID-19. Elle qui croyait ouvrir une deuxième succursale à la Place des congrès a été forcée de fermer celle au centre-ville.
La propriétaire du resto végan Le Croquis, Sylvie Drouin, a dû ajuster ses plans à cause de la COVID-19. Elle qui croyait ouvrir une deuxième succursale à la Place des congrès a été forcée de fermer celle au centre-ville.

La pandémie change les plans du Café créatif au Croquis

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Le Café créatif au Croquis, situé au centre-ville depuis 12 ans, déménage à la Place des congrès. L’ouverture du restaurant végan est prévu pour le 3 septembre.

« Au départ, je pensais garder la succursale du centre-ville ouverte et en ouvrir une deuxième à la Place des congrès, mais la pandémie a changé mes plans et j’ai décidé de ne pas rouvrir le resto du centre-ville qui est fermé depuis le confinement », explique Sylvie Drouin, propriétaire du Café créatif au Croquis qui devient tout simplement Le Croquis. 

À lire aussi :  Exil vers l’Ouest

« La pandémie fait en sorte que je ne suis pas en mesure de supporter deux succursales et la configuration du resto du centre-ville me permettait de recevoir seulement 14 places sur 50 si je souhaitais respecter la distanciation sociale », ajoute Mme Drouin.

Le Croquis s’installera dans les anciens locaux du restaurant Chez Renaud. Les clients pourront manger sur place ou choisir des plats, individuels ou pour des groupes, pour emporter. Bientôt, en plus de manger, les clients pourront y faire de la peinture sur céramique, comme c’était le cas dans le café de la rue Wellington Nord.

« L’offre de traiteur sera beaucoup plus grande et ce sera maintenant un comptoir, donc il n’y aura plus de service aux tables », précise la propriétaire.

Le nouveau local compte 35 places assises et la disposition des tables permettra d’accueil d’une vingtaine de clients en temps de pandémie.

Le Croquis emploiera seulement cinq travailleurs à l’ouverture. « C’est moins qu’au centre-ville où nous étiez 16 en tout avec les temps partiels, mais je n’ai plus besoin de serveuses et nous commencerons avec des heures réduites », note Mme Drouin.

Le Croquis sera d’abord ouvert de 11 h à 18 h du mardi au samedi. Le nombre d’employés pourrait grimper à dix dans les prochains mois lorsque les heures d’ouverture augmenteront.