Au total, la société d’État a dénombré sept pannes majeures entre janvier et décembre dernier.

La météo a coûté 19,8 millions $ à Hydro-Québec en 2017

Les pannes majeures d’électricité ont coûté 19,8 millions $ à Hydro-Québec en 2017.

Un montant similaire à celui de 2016 où la société d’État avait déboursé 20,1 millions $. En 2015, la facture avait été de 5,7 millions $. 

L’argent a servi à l’achat des biens ainsi que pour payer les salariés d’Hydro-Québec et ceux des compagnies externes.

Au total, la société d’État a dénombré sept pannes majeures entre janvier et décembre dernier, comparativement à douze en 2016 et seulement quatre en 2015. Sans surprise, c’est le mois de janvier qui a été le plus touché avec trois pannes d’envergure. 

Dans ses données, Hydro-Québec indique avoir enregistré six pannes majeures sur le territoire de Montmorency , qui comprend la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, et le même nombre dans les Laurentides. Sept du côté de Richelieu, cinq à Montréal et aussi cinq dans la Matapédia. 

Rappelons que lorsque la facture des pannes majeures excède les 16 millions $, les coûts supplémentaires se font ressentir sur les tarifs d’électricité des consommateurs. Chaque année, Hydro-Québec prévoit dans son budget 8 millions $ pour les pannes majeures. La différente entre les 8 millions $ et les 16 millions $ est soustraite des bénéfices. Lorsque la facture excède les 16 millions, la société d’État transfère les sommes dues vers un autre exercice financier.