Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La COVID-19 a bouleversé la façon dont les Canadiens travaillent et les lieux où ils œuvrent, des changements qui resteront longtemps après la fin de la pandémie.
La COVID-19 a bouleversé la façon dont les Canadiens travaillent et les lieux où ils œuvrent, des changements qui resteront longtemps après la fin de la pandémie.

La COVID bouscule le marché de l’emploi

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La COVID-19 n’a pas fini de chambouler nos vies. Même une fois terminée, la pandémie laissera derrière elle des changements profonds sur la façon dont les Québécois travaillent ainsi que sur les types d’emplois qu’ils occuperont au cours des prochaines années.

C’est du moins ce que révèle la plus récente étude sur le marché du travail, menée au cours des derniers mois par la firme de ressources humaines Randstad.

Selon cette étude, tous les emplois rattachés à l’achat en ligne vont croître à vitesse grand V au cours des prochaines années. 

« Qu’il s’agisse de postes de préposés au service à la clientèle, de livreurs, de magasinier ou de techniciens en informatique, la demande pour cette main-d’œuvre est très forte actuellement et elle le demeurera dans les années à venir », souligne Dominic Lévesque, président de groupe Randstad Canada, qui dresse un portrait précis du marché du travail avant et après-COVID.

« Avant la pandémie, il y avait une pénurie de main-d’œuvre importante en ce qui concerne les métiers techniques spécialisés que sont les électromécaniciens, les soudeurs, etc. À Sherbrooke, comme dans l’ensemble des autres régions, on n’y échappait pas. Même chose pour les technologies de l’information (TI), les programmeurs, analystes de données, etc. »

Pour les chercheurs d’emploi, les compétences liées au commerce électronique, à l’informatique, à la sécurité et aux soins de santé seront les plus demandées. Les rôles qui se développeront le plus rapidement d’ici 2021 reflètent l’augmentation des achats en ligne, le passage au travail à distance, le besoin de professionnels de la santé qualifiés, ainsi que le renforcement des précautions et des mesures sanitaires sur les lieux de travail de tous types.

Selon M. Lévesque, la pandémie a littéralement fait exploser la demande de main-d’œuvre dans ces secteurs d’activités, en particulier dans le domaine des TI.

« Il faut se rappeler que, du jour au lendemain, toutes les organisations ont dû s’adapter au travail à distance. Donc, tous les postes liés au soutien informatique, à la cybersécurité, à la protection des données personnels, aux plateformes numériques ont connu une explosion depuis le début de la pandémie. Et ça va continuer… »

Travailleurs de la santé

Les emplois liés à la santé ne sont pas en reste. Déjà frappés par une pénurie de main-d’œuvre, les centres hospitaliers continueront de s’arracher les candidatures, notamment en ce qui concerne les postes d’infirmières diplômées et d’adjoints à l’administration.

Selon M. Lévesque, la pandémie aura aussi un impact sur les conditions de travail des employés. La pénurie favorisera les employeurs qui pourront offrir plus de flexibilité (télétravail, horaires, etc.) et dont la réputation en matière de ressources humaines sera sans tache.

Cela aura-t-il un impact sur les salaires.?

« Dans le secteur public assurément, croit M. Lévesque. Ailleurs dans le secteur privé, ce sont les employeurs qui offriront les meilleures conditions globales d’emploi qui se démarqueront. Les employeurs dont la réputation est bonne auront de meilleures chances de trouver la main-d’œuvre qu’ils cherchent », croit M. Lévesque.

« Si vous possédez de fortes compétences dans l’un de ces domaines, cela fera de vous un candidat très convoité en 2021 et dans les années à venir ».

Les 5 emplois en croissance

  • Service à la clientèle
  • Livreurs
  • Commis – vente aux détails de produits essentiels
  • Architectes et analystes en sécurité de l’information
  • Adjoints administratifs

Les 5 emplois en décroissance

  • Services alimentaires
  • Accueil
  • Voyage
  • Loisirs
  • Compagnies aériennes