Couche-Tard a indiqué dimanche qu’elle voulait se «concentrer sur la gestion de sa propre entreprise pendant cette période de crise et prioriser la santé, la sécurité et le bien-être de ses employés, de ses clients et des communautés qu’elle dessert».
Couche-Tard a indiqué dimanche qu’elle voulait se «concentrer sur la gestion de sa propre entreprise pendant cette période de crise et prioriser la santé, la sécurité et le bien-être de ses employés, de ses clients et des communautés qu’elle dessert».

La COVID-19 force Couche-Tard à renoncer à l’achat de Caltex pour l’instant

En raison de la pandémie mondiale, Alimentation Couche-Tard inc. met sur la glace son projet d’acquérir Caltex Australia, la plus grande chaîne de stations-service et de dépanneurs d’Australie.

C’est ce qu’a annoncé Couche-Tard dans un communiqué publié dimanche soir.

«La crise de la COVID-19 est d’abord et avant tout une tragédie humaine qui a touché des millions de personnes et qui a également perturbé de manière significative les économies et les entreprises du monde entier, y compris les industries du carburant et du commerce de détail en Australie», peut-on lire dans le communiqué.

Couche-Tard a indiqué qu’elle voulait se «concentrer sur la gestion de sa propre entreprise pendant cette période de crise et prioriser la santé, la sécurité et le bien-être de ses employés, de ses clients et des communautés qu’elle dessert».

Toutefois, le détaillant de Laval a déclaré qu’il n’écartait pas une future acquisition de Caltex Australia, précisant «qu’il existe d’importantes opportunités à développer en combinant les deux entreprises et Couche-Tard demeure très intéressée par la conclusion d’une transaction.»

«Présentement, notre plan est de relancer le processus une fois que les perspectives mondiales seront suffisamment claires, et le travail accompli à ce jour devrait nous permettre de formaliser rapidement notre proposition à ce moment-là», a déclaré Brian Hannasch, président et chef de la direction de Couche-Tard.

Caltex exploite environ 2000 stations-service.

Pour Couche-Tard, si une offre d’acquisition se concrétisait après la crise, il s’agirait de la plus importante offre de son histoire.