La Chambre de commerce et d’industrie de la région de Coaticook signe un important partenariat avec la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie visant à consolider ses actions auprès des entreprises de la région. L’annonce a été faite par Roger Garceau, dg de la CCIRC, Sylvie Caron, administratrice au c.a. de la Caisse Desjardins des Verts-Sommets, et Caroline Thibeault, présidente de la CCIRC.

La CCIRC reçoit un coup de pouce de Desjardins

La Caisse Desjardins des Verts-Sommets a conclu un partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie de la région de Coaticook (CCIRC) pour consentir un montant de 39 000 $ sur une période de trois ans. Cet argent consolidera les actions de la Chambre dans ses interventions auprès des entreprises de la région et permettra l’embauche d’une adjointe administrative.

L’heure est à la fête pour les dirigeants de la CCIRC, alors que l’encre n’est pas encore sèche sur l’entente paraphée il y a quelques jours entre les deux parties. Cette aide financière de 13 000 $ par année pendant trois ans devrait être une action à récurrence unique, selon les dirigeants de la Chambre. « On s’engage à soutenir la croissance et la pérennité de la CCIRC par l’entente conclut aujourd’hui », explique Sylvie Caron, membre du conseil d’administration de la Caisse.

« Cette nouvelle est de taille pour la Chambre et les entreprises de la région, estime Caroline Thibeault, présidente de la CCIRC. Ce financement va nous permettre de maintenir la compétitivité des entreprises de notre territoire ainsi que leur développement. L’aide de la Caisse Desjardins des Verts-Sommets nous permet de les aider au maximum de nos capacités, encore mieux que par le passé. »

Le directeur général de la Chambre, Roger Garceau, a attiré l’attention vers la réponse rapide que la Caisse leur a fournie. « Je souhaite tout d’abord remercier la Caisse pour leur confiance en nous. Il est important pour moi de saluer la rapidité avec laquelle toute cette démarche s’est faite. On veut s’établir comme étant la référence pour les entrepreneurs de la région qui veulent un coup de main. Ça n’arrête pas de bien aller, et on croit que ça va continuer! »

Élargir ses horizons

La CCIRC, qui compte présentement la majorité de ses membres à Coaticook, pourra entre autres élargir ses horizons aux entrepreneurs établis dans les autres municipalités de la MRC.

« Fort de cette contribution, on va pouvoir sortir de Coaticook et aller à la rencontre des leaders régionaux dispersés dans la région. Notre région est très forte sur le plan des affaires et on se doit d’interpeller tous les intervenants qui peuvent faire croître la région », estime M. Garceau.

« Ça va nous donner plus de temps pour aider directement les entrepreneurs au lieu de planifier nos activités de financement », ajoute-t-il.

Pour mener cette mission à bien, la CCIRC a procédé à l’embauche de Marianne Dandurand comme adjointe administrative et coordonnatrice aux évènements. Cette dernière, qui a roulé sa bosse dans le milieu des affaires partout en Estrie, va être instrumentale à l’expansion de l’organisme, selon Mme Thibeault.

« En dégageant le directeur des tâches plus administratives et de coordination, ce dernier, avec l’aide du c.a., pourra davantage consacrer ses énergies au recrutement de nouveaux membres, à donner un service plus personnalisé, à rassembler les organismes à caractère économique et à créer une région où règne l’harmonie ainsi que la solidarité entre les 12 municipalités », conclut-elle.

Pas moins de 22 nouveaux membres de sont joints à la CCIRC l’année dernière, portant le total à 215 membres.

Un projet de regroupement de femmes d’affaires, encore embryonnaire, fait aussi partie des priorités à court terme de la Chambre.