La Banque Nationale installera son nouveau centre d’appels de Sherbrooke dans la Cité du Parc, à l’angle du boulevard Jacques-Cartier Sud et de la rue King Ouest.
La Banque Nationale installera son nouveau centre d’appels de Sherbrooke dans la Cité du Parc, à l’angle du boulevard Jacques-Cartier Sud et de la rue King Ouest.

La BN ouvrira un centre d’appels de 4,7 M$

EXCLUSIF / La Banque Nationale ouvrira un centre d’appels à Sherbrooke l’été prochain. L’entreprise annonce du même coup la création de 200 emplois.

Le projet représente un investissement de 4,7 M$, a appris La Tribune. Le nouveau centre sera situé dans la Cité du Parc, à l’angle du boulevard Jacques-Cartier Sud et de la rue King Ouest. L’ouverture est prévue pour juin ou juillet 2020. Le centre servira des clients de l’ensemble du Canada.

Il s’agira du plus gros centre d’appels de l’institution financière situé à l’extérieur de la région montréalaise, assure Laurent Blanchard, premier vice-président, vente et service à distance à la Banque Nationale.

« La région de l’Estrie connaît une belle croissance et nous voulons y participer », dit-il.

« Nous nous faisons un devoir d’être à l’écoute de nos employés et de leur offrir un environnement stimulant, dans lequel ils peuvent se réaliser pleinement. Nous croyons que c’est le meilleur moyen de créer une équipe mobilisée et compétente qui offrira une expérience client distinctive. »

La banque deviendra aussi un employeur important à Sherbrooke, enchaîne Martine Boulay, vice-présidente régionale - Estrie à la Banque Nationale. « Nous compterons 425 employés au total à Sherbrooke. »

« Ce projet démontre la grande confiance que nous avons envers la région de l’Estrie, qui est déjà le lieu de travail de 225 de nos employés. Reconnue pour sa qualité de vie, Sherbrooke est de plus une ville de choix pour recruter des équipes mobilisées, talentueuses qui souhaitent offrir à nos clients une expérience authentique, distinctive, axée sur l’humain d’abord. »

La Banque Nationale, qui compte parmi les plus importants employeurs au Québec, offrira des conditions de travail distinctives, ainsi qu’un environnement et des outils de travail dynamiques qui favorisent l’échange, la collaboration et le développement de carrière, ajoute-t-on. La Banque entamera prochainement le recrutement dans la région pour des emplois à temps plein et à temps partiel. Les horaires de travail seront flexibles et sur sept jours.

Les candidats sélectionnés recevront une formation sur mesure, seront accompagnés et bénéficieront de nombreux avantages sociaux et d’une rémunération concurrentielle. Parmi les postes offerts, on recherchera des agents service à la clientèle et des chefs d’équipe.

On s’adresse à des gens de tous les horizons, ajoute M. Blanchard.

« Nous voulons une équipe de passionnés très diversifiée et intergénérationnelle, résume-t-il. J’invite les gens à postuler, qu’ils soient en début de carrière ou expérimentés, les étudiants, les nouveaux arrivants, de même que les retraités, à l’un ou l’autre des postes offerts. »

« Ensemble, nous bâtirons à Sherbrooke une équipe forte, qui aura un impact positif dans la vie de nos clients. »

Les affichages de postes pour le centre d’appels de Sherbrooke débuteront au cours des prochains mois à l’adresse emplois.bnc.ca.

« C’est une bonne manière de commencer une carrière au sein de la Banque Nationale », souligne Mme Boulay.

« L’ajout d’un centre d’appels permettra un cheminement de carrière encore plus varié pour les employés de la Banque en Estrie. »