L’ex-dragon Serge Beauchemin présente la nouvelle application « alias entrepreneur•e ». Sur la photo, il est accompagné du VP développement des affaires Anthony St-Cyr.

La bibliothèque de savoir du dragon Serge Beauchemin

L’ex-dragon Serge Beauchemin était de passage à Sherbrooke, lundi, pour lancer la nouvelle application de la plateforme « alias entrepreneur·e » qu’il décrit comme une bibliothèque de savoir dédiée à la communauté d’affaires du Québec. Cette plateforme, présentée par la Banque Nationale, est un outil de développement des compétences entrepreneuriales et un nouveau réseau social pour entrepreneurs.

« L’idée derrière l’application est de permettre aux entrepreneurs de développer leurs compétences, leur réseau et ultimement leur entreprise. Alias est une plateforme de micro-formation qui compte environ 150 vidéos de trois à six minutes dans lesquelles je réponds à des questions que les entrepreneurs devraient se poser. Par exemple, qu’est-ce que le BAIIA d’une entreprise ou qu’est-ce qu’on entend par croissance organique? » explique M. Beauchemin précisant que d’ici la fin de l’année, le nombre de formations vidéos devrait atteindre 250.

La plateforme alias entrepreneur.e a d’abord été développée comme un site internet et depuis lundi une application mobile est disponible. La première version a attiré plus de 3200 membres et 20 000 abonnés à l’infolettre. L’objectif est d’atteindre plus de 5000 membres et 50 000 abonnés à l’infolettre cette année.

« Pour faire ça simple, c’est littéralement un Facebook pour entrepreneurs qui pourront échanger, se poser des questions, demander de l’aide. Il y aura aussi un programme de développement des compétences sur la base de réflexions quotidiennes qui aborderont une cinquantaine de thèmes par année, par exemple, on réfléchira sur la créativité, l’équilibre, l’importance de prendre une pause, la curiosité. On explorera tout ce qui touche le savoir-être entrepreneurial », note celui qui travaille, avec son équipe, au développement de l’application depuis octobre dernier.

« On a réalisé un petit miracle en créant cette application aussi rapidement », ajoute-t-il.

Des forums de discussions seront ouverts afin de mieux partager des conseils d’affaires et des entrevues avec de grands entrepreneurs seront aussi diffusées sur la plateforme. « Les entrevues seront de style direct sans mise en scène », souligne M. Beauchemin.

L’application coûte environ 1 $ par jour. « Il y a un coût d’entrée. À la base, on a créé un modèle qui prêche par l’exemple. On ne peut pas dire aux autres comment bâtir des entreprises si on n’est pas une entreprise en bonne et due forme », précise l’ancien dragon en ajoutant que l’abonnement de base est de 180 $ pour six mois et de 259 $ pour 12 mois.

« Il y a aussi un abonnement gratuit qui donne accès à certaines vidéos afin de faire découvrir l’application et donner le goût aux gens. On souhaite devenir la plus grande communauté d’entrepreneurs branchés », résume M. Beauchemin.