Le directeur général de Granit Évolution, Alain Goulet, à gauche, est en grande conversation avec le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, à propos des scies à diamants très particulières employées pour la coupe des blocs et des tranches de granit dans son entreprise.

Investissement de 2,1 M$ à Courcelles

Granit Évolution, de Courcelles, refusait des contrats depuis décembre dernier quand ses dirigeants ont décidé de prendre le taureau par les cornes en préparant un projet d’agrandissement et d’achat d’équipements spécialisés de production afin d’augmenter leur productivité.

Ils ont réussi à obtenir le soutien du gouvernement québécois pour la concrétisation de ce projet de 2,1 millions $, qui leur a consenti un prêt de 840 000 $ du ministère de l’Économie et de l’Innovation, par l’entremise de son programme Essor. Investissement Québec a pour sa part consenti à doubler ce montant, à même son programme d’aide aux entreprises québécoises.

C’est le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, qui est adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse) et de la ministre du Tourisme, qui a annoncé la nouvelle dans les locaux de l’entreprise à Courcelles, lundi après-midi, au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

« C’est une belle annonce pour la Municipalité de Courcelles, malgré le contexte de rareté de la main-d’œuvre. Nous pensons que les entreprises doivent continuer à investir malgré tout. Leur capacité de production va augmenter considérablement de 65 pour cent. Ils vont pouvoir accepter des nouveaux contrats, grâce à l’automatisation de leurs opérations par une technologie numérique. Les propriétaires ont pris le risque pour brasser des affaires. Bravo pour votre dynamisme! » a lancé le député Poulin.

« Nous allons travailler avec acharnement pour réussir. Nous avions beaucoup de pression de notre clientèle et aussi pour ouvrir de nouveaux marchés. C’est une croissance quand même en contexte difficile, à cause de la main-d’œuvre. Nous avons déjà une très bonne équipe de travailleurs et l’automatisation va nous aider dans ce contexte », a admis pour sa part le directeur général de Granit Évolution, Alain Goulet.