Incendie à l'usine Masonite: la production n'a pas été affectée

L'usine de la Corporation internationale Masonite, Division portes, de la rue Roberge, dans le parc industriel de Lac-Mégantic, n'a pas souffert de l'incendie de jeudi matin, qui a surtout détruit l'arrière d'une remorque servant à la cueillette des sciures et détritus de bois, résultant de la production de panneaux de portes.
C'est que la proximité de hauts silos et l'enclavement de la remorque, près des murs de l'édifice, laissaient présager que le feu aurait pu préoccuper et déranger les employés de l'entreprise.
« L'usine n'a pas vraiment été perturbée, car il n'y a presque plus d'activités à celle-ci. L'édifice sert presque seulement d'entrepôt. Nous sommes à centraliser nos activités à notre autre usine de la rue Villeneuve », a indiqué le directeur, Philippe L'homme.
« L'enquête n'est pas encore terminée, je ne sais pas quelles peuvent être les causes de l'incendie. Quant à l'évaluation des pertes, la remorque n'avait pas une très grande valeur. L'important, c'est que personne parmi nos employés n'a été blessé. C'est un incident qui, finalement, s'est révélé mineur. »