Gilles Bélanger

Gilles Bélanger voit grand en tourisme

La transaction concernant de larges terrains situés à proximité du mont Orford, survenue il y a quelques semaines, continue à faire rêver le député d’Orford, Gilles Bélanger, lequel espère une forte croissance dans le secteur touristique de la MRC de Memphrémagog durant les années à venir.

Les terrains en question s’étendent sur environ 80 hectares et ont été acquis par deux Européens, dont l’homme d’affaires Claudio Roddaro. La majeure partie de ces terrains appartenaient à l’entrepreneur André L’Espérance et à Paul Gobeil, un ancien ministre libéral.

Les terres vendues sont principalement boisées et longent deux routes : la 112 ainsi que le chemin du Parc. On retrouve notamment sur celles-ci l’Auberge du Mont-Orford, fermée depuis peu.

Gilles Bélanger souhaite que de nombreuses familles provenant de l’extérieur de la région s’installent sur ces terrains. « Dans certains cas, les gens deviendraient des résidants permanents de la région alors que, pour d’autres, la propriété achetée resterait une résidence secondaire. Je verrais bien un mix des deux », affirme-t-il.

Évidemment, M. Bélanger espère que les habitations qui seront construites sur place accueilleront également des touristes en provenance du Canada et de l’étranger. « Ce serait bien si 20 pour cent des constructions étaient destinées aux touristes. De plus, un hôtel à cet endroit serait une bonne chose », dit-il.

Le député d’Orford note toutefois qu’il ne voudrait pas qu’on applique le « modèle Bromont ou Tremblant » dans le secteur. « Il faut moins de densité, question de se démarquer et d’aller chercher une clientèle différente. »

Récemment, Gilles Bélanger avait proposé de construire une nouvelle remontée mécanique pour relier les terres transigées à la station Mont Orford. Mais il tient à préciser qu’une simple navette pourrait servir de trait d’union entre les terrains visés et le mont Orford.

« Dans le temps, André L’Espérance avait mis en place un trolley, mais son autobus était trop gros et il ne passait pas assez souvent. Ce que je suggère est la création d’une navette d’une capacité de 12 à 15 personnes qui desservirait le centre-ville de Magog, Cherry River, le mont Orford et le secteur de la sortie 115 de l’autoroute 10. Elle circulerait toute l’année et aurait une bonne fréquence de passage », explique-t-il.

Eastman et Owl’s Head

S’il a de grands projets pour le secteur du mont Orford, le député Bélanger désire aussi que l’activité touristique augmente à Eastman, une municipalité située à l’ouest de la montagne, et dans le canton de Potton, où on retrouve la station Owl’s Head.

« Je crois qu’il faudrait miser sur un développement plus vert à Eastman, un peu comme ce que l’entreprise Vertendre a commencé à faire sur place. Deux activités, le ski hors-pistes et le vélo de montagne, mériteraient d’être placées à l’avant-plan dans ce secteur », propose-t-il.

Le député d’Orford avance enfin l’idée de créer une navette entre les stations Owl’s Head et Mont Orford dans le but de permettre aux skieurs qui le souhaiteraient de skier sur les deux domaines skiables en une journée. Il considère également qu’Owl’s Head, dont les pistes bordent le lac Memphrémagog, devrait offrir davantage d’activités nautiques.