Forever 21 fermera ses 44 magasins canadiens, dont celui de Laurier Québec, et un maximum de 178 magasins aux États-Unis dans le cadre d’une restructuration de ses activités mondiales.

Forever 21 va fermer tous ses magasins au Canada

VANCOUVER — La chaîne de magasins de vêtements à bas prix Forever 21, une destination très prisée des adolescents, fermera ses 44 magasins canadiens et un maximum de 178 magasins aux États-Unis dans le cadre d'une restructuration de ses activités mondiales sous la protection de la faillite.

La société établie à Los Angeles a annoncé dimanche qu'elle avait déposé une demande de protection des tribunaux en vertu des lois américaine et canadienne et a confirmé lundi qu'elle envisageait une liquidation «ordonnée» de l'ensemble des activités canadiennes.

«Après avoir examiné de nombreuses options, nous avons pris la décision difficile de mettre fin à nos activités au Canada», a indiqué la société dans un communiqué.

«Nous aurions espéré une issue différente, mais après plusieurs années de mauvais rendement et en raison du contexte difficile qui caractérise le secteur de la vente au détail aujourd'hui, nos activités canadiennes ne sont tout simplement plus viables sur le plan économique.»

Forever 21 a obtenu la protection de la Cour supérieure de justice de l'Ontario, à Toronto, en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), a indiqué la compagnie. PricewaterhouseCoopers supervisera les procédures à titre de contrôleur.

Forever 21 Canada compte 44 magasins au Canada, situés en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse. Ces magasins, qui emploient environ 2000 personnes demeureront ouverts pendant le processus de liquidation, mais fermeront avant la fin de l'année, a précisé la société.

«Nous prévoyons de liquider nos stocks de magasins à court terme», a précisé le détaillant dans une déclaration transmise par courriel.

«Les clients canadiens peuvent continuer à acheter notre assortiment de produits sélectionnés sur notre site web américain.»

La société a indiqué qu'elle se concentrerait sur la maximisation de la valeur de ses magasins aux États-Unis, où elle disposait de 500 magasins avant la réduction des effectifs.

Forever 21 fermera également la plupart de ses sites en Asie et en Europe, mais poursuivra ses activités au Mexique et en Amérique latine.

Les données démontrent à quel point les détaillants traditionnels sont confrontés à une crise. Jusqu'ici cette année, les détaillants américains inscrits à la Bourse ont annoncé leur intention de fermer 8558 magasins et d'ouvrir 3446 magasins, selon la société de recherche mondiale Coresight Research. Cela se compare à 5844 fermetures et 3258 ouvertures en 2018.

Coresight estime que le nombre de fermetures de magasins pourrait atteindre 12 000 d'ici la fin de 2019.

Le secteur de la vente au détail au Canada a connu des tendances similaires ces dernières années, mais n'est pas une copie conforme de celui des États-Unis.

La chaîne de magasins de souliers Payless ShoeSource a fermé ses 248 magasins canadiens après avoir déposé son bilan en février. Toutefois, les magasins de jouets Toys R Us sont toujours en activité au Canada, en tant qu'entreprise distincte, malgré la fermeture de leurs homologues américains et britanniques.

Forever 21 a été fondée en 1984 et, un peu comme ses concurrentes H&M et Zara, est devenue très populaire auprès des jeunes clients. Elle a pris son envol au milieu des années 90.

La popularité de ces chaînes de mode à bas prix a augmenté pendant la Grande Récession, alors que plusieurs amateurs de mode se sont transformés en chasseurs d'aubaines.

Mais au cours de la dernière année environ, ce genre de magasins de mode «rapide» est tombé en désuétude. Les jeunes clients perdent de l'intérêt pour les vêtements jetables et sont plus intéressés par l'achat de produits écologiques. Ils s'intéressent également aux sites de location et d'occasions en ligne comme Thredup, où les vêtements usagés connaissent une nouvelle vie au lieu de se retrouver au dépotoir.

Ces tendances se manifestent alors que les chaînes comme Target améliorent leur assortiment de vêtements et réussissent à «voler» des clients aux détaillants de mode à bas prix.

Forever 21 a également été plus vulnérable que certaines autres chaînes en raison de sa forte présence dans les grands centres commerciaux, qui attirent moins de consommateurs.