EspaceLabz: les premiers locataires aménageront cet été

Sherbrooke Innopole et ses partenaires ont officiellement lancé la construction du centre multilocatif scientifique EspaceLabz, mercredi, un projet nécessitant des investissements de 5,5M$.
Le centre offrira une infrastructure propice au développement de jeunes entreprises en sciences de la vie telles qu'Immune Biosolutions et Archimed Medical, qui déménageront dans leurs nouveaux locaux cet été.
Le centre, qui sera érigé au 2650 rue Maximilien-Chagnon dans le Parc scientifique de Sherbrooke, totalisera 20 000 pieds carrés répartis sur deux étages et comportera des bureaux de dimensions variables, des laboratoires privés et des laboratoires partagés dotés de nombreux équipements spécialisés, de même que des aires communes telles que salle de conférence et espace de repos. Le projet contribuera à conserver ou créer une soixantaine d'emplois dans la région sur un horizon de cinq ans.
Plusieurs d'invités de la communauté d'affaires et du secteur institutionnel ont assisté au dévoilement de la maquette de l'édifice et son logo. Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny était un de ces invités. «Sherbrooke Innopole travaille depuis trois ans à ce projet qui a évolué au fil du temps et qui prend aujourd'hui la meilleure forme en respectant les besoins des entreprises en sciences de vie et les capacités de payer des contribuables. Nous avons la chance d'être une ville universitaire et d'avoir un potentiel de création d'entreprises technologiques immense, mais encore faut-il avoir l'environnement et les conditions pour qu'elles se développent ici», explique-t-il.
La mise sur pied d'EspaceLabz est le fruit du partenariat entre la Ville de Sherbrooke, le Comité de promotion industrielle de Brompton (CPIB), qui sera propriétaire et gestionnaire du centre, le Comité de promotion industrielle de Sherbrooke (CPIS), qui en dirige la construction et y a contribué financièrement, et Sherbrooke Innopole.
«Nous avons la conviction qu'il s'agit d'un projet essentiel pour le développement économique de notre région qui permettra la création de bons emplois», a noté Paul Proulx, président du CPIB.
«Je crois personnellement à l'industrie du haut savoir qui se développe dans la région avec toutes les entreprises qu'on a et les universités qui foisonnent de cerveaux», a poursuivi Jean-Paul Longchamps, président du CPIS.
Pierre Tremblay
Le président du conseil d'administration de Sherbrooke Innopole, Pierre Tremblay, a renchéri en soulignant qu'EspaceLabz contribuera au dynamisme du Parc scientifique et à l'attractivité du secteur pour les entreprises étrangères, en plus de permettre aux jeunes entreprises de bénéficier de locaux très bien équipés à coût compétitif. « Avec l'ACET qui soutient et outille les jeunes entrepreneurs, et la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke qui les héberge aux premiers stades de leur existence, EspaceLabz vient compléter le continuum visant à transformer la recherche et le savoir en entreprises», a-t-il souligné, ajoutant que plusieurs entreprises ont démontré l'intérêt de déménager au centre multilocatif.
EspaceLabz a aussi pu compter sur le soutien de plusieurs partenaires pour l'acquisition de ses équipements, dont VWR International qui a collaboré de près au projet depuis les débuts afin de soutenir le démarrage des laboratoires. La multinationale occupera également un local dont les équipements seront accessibles aux autres locataires du centre.
Le premier locataire
Immune Biosolutions est une entreprise biotechnologique qui avait identifié, dès sa fondation en 2012, une problématique quant aux laboratoires accessibles dans la région. «Il n'y avait pas de laboratoire de grandeur intermédiaire. Il y en avait des petits, où on est présentement installé, à la faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke. Et il y en avait des immenses comme ceux de l'ancienne usine Baxter. De plus, la construction d'un nouveau laboratoire nécessitait de trop importants investissements pour une entreprise en démarrage comme la nôtre», note Frédéric Leduc, président de l'entreprise qui occupera, avec son équipe d'une douzaine d'employés, environ 3000 pieds carrés du rez-de-chaussée d'EspaceLabz. 
Immune Biosolutions, qui développe des anticorps à partir d'oeufs de poule, compte emménager au cours de l'été, dès que la construction de l'édifice sera complétée. 
« Avec des collaborations prometteuses avec des chercheurs de l'Université de Sherbrooke, une main-d'oeuvre qualifiée et disponible, une qualité de vie exceptionnelle et une situation géographique avantageuse entre Montréal et Boston, Sherbrooke était un choix évident. EspaceLabz nous permettra de croître et faire partie de cette effervescence entrepreneuriale à Sherbrooke», se réjouit M. Leduc.
« Nous sommes convaincus que notre déménagement à EspaceLabz sera un facteur déterminant dans la réalisation de notre objectif de sauver des vies d'ici 2025 grâce à nos anticorps thérapeutiques et nutraceutiques de poulet», confirme Simon Gaudreau, scientifique en chef et cofondateur d'Immune Biosolutions.
Les autres locataires y feront leur entrée progressivement au cours des mois suivants.