François Bonnardel, ministre responsable de l’Estrie dans le gouvernement Legault
François Bonnardel, ministre responsable de l’Estrie dans le gouvernement Legault

Économie: l’Estrie invitée à identifier trois projets prioritaires

À l’instar des autres régions du Québec, l’Estrie se lancera au cours des prochaines semaines dans un exercice de réflexion visant à identifier trois projets prioritaires destinés à favoriser sa croissance au sortir de la crise actuelle.

Pour mener cet exercice à terme, Québec a confié à Économie Estrie le mandat de mobiliser les acteurs de tous les secteurs d’activités de la région. Ceux-ci devront en arriver à identifier trois projets structurants, mobilisateurs et innovants. Ce mandat devra être terminé au plus tard le 15 juillet prochain, a indiqué mardi François Bonnardel, ministre responsable de l’Estrie dans le gouvernement Legault.

Outre Économie Estrie, qui est l’organisme mandataire de l’espace régional d’accélération et de croissance, l’exercice impliquera également le Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie.

M. Bonnardel dit vouloir placer les élus de la région « au cœur de cette démarche ». Différents intervenants régionaux, comme les organismes de développement économique de même que les chambres de commerce et d’industrie, seront invités à prendre part à l’exercice. 

Une fois les priorités définies, tous les ministères concernés par ces priorités seront mobilisés afin de les soutenir, indique le ministre Bonnardel.

L’exercice auquel les acteurs socioéconomiques de l’Estrie sont conviés découle du concept d’espace régional d’accélération et de croissance, rendu public en septembre dernier.

Chaque espace régional d’accélération et de croissance est soutenu par le Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat, doté d’une enveloppe de 345 M$.

Lors de son lancement, en 2017, ce plan prévoyait créer sur cinq ans, 125 000 nouvelles entreprises, soit 2000 de plus en moyenne par année. Parmi elles, le plan prévoyait la création de 3500 entreprises à forte croissance, soit une cinquantaine.