On a donné le coup d'envoi aux travaux de l'école C, dans l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville.

École C : début de travaux très attendus

Elle était attendue depuis longtemps, elle va maintenant voir le jour. La première pelletée de terre a été donnée, lundi, pour donner le coup d'envoi aux travaux de l'école C, dans l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville.
La future école C
Si tout se déroule comme prévu, plus de 500 enfants feront leur entrée scolaire dans cet établissement à la rentrée 2018, aux côtés d'une trentaine d'employés.
Le terrain a été déboisé, et la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke espère que le bâtiment soit édifié cet automne. La finition aurait lieu ce printemps.
Le bâtiment d'une superficie de 4200 mètres carrés, qui s'apparentera aux écoles du Boisé-Fabi et des Aventuriers, comptera deux étages.
Au rez-de-chaussée, on retrouvera principalement les classes de maternelle et du premier cycle, le service de garde, l'administration, tandis que l'étage regroupera les classes de la troisième à la sixième année et la bibliothèque, a expliqué le président de la CSRS, Gilles Normand.
L'ouverture de l'école C permettra de diminuer la pression démographique sur les écoles des Aventuriers et de la Maisonnée, qui ont des surplus de clientèle.
Le nouvel établissement desservira d'ailleurs le bassin d'élèves de ces deux écoles. Ce sont les élèves et l'équipe-école qui seront mis à contribution afin de trouver le nom officiel de la nouvelle école.
La CSRS a obtenu un financement du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) de près de 14,6 M $.  Rappelons que la CSRS avait d'abord eu l'autorisation pour construire un édifice de 14 classes. Elle a ensuite fait une demande pour 21 classes, ce qui lui a finalement été accordé par Québec.
La pelletée de terre a eu lieu lundi matin en présence du maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, et la députée libérale de Richmond, Karine Vallières.