Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Géré par Richard Ravary et le copropriétaire des installations Richard Boisvert, le Club de golf East Angus, installé sur les terrains de la Municipalité était déjà à vendre, mais cette fois, la Ville de East Angus souhaite se départir de ses terres.
Géré par Richard Ravary et le copropriétaire des installations Richard Boisvert, le Club de golf East Angus, installé sur les terrains de la Municipalité était déjà à vendre, mais cette fois, la Ville de East Angus souhaite se départir de ses terres.

East Angus vend son terrain de golf

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La Ville de East Angus a annoncé lundi la mise en vente du terrain de golf de la rue Angus Nord. S’il était déjà connu que les propriétaires des bâtiments et des équipements du Club de golf East Angus souhaitent vendre, voilà que la Ville accepte à son tour de se départir du terrain, mais sous certaines conditions.

Appartenant autrefois à l’entreprise Cascades, le terrain avait été cédé en 2018 à la Ville d’East Angus en échange d’une somme symbolique. Plus tôt, les installations avaient été acquises par Richard Boisvert et Pauline Mercier-Boisvert peu après avoir empoché leur part d’un gros lot du 6/49 en 2012. 

Il y a quelques mois, le couple avait dévoilé ses intentions de vendre le Club de golf se trouvant sur le terrain municipal. 

«Certains projets sont dans l’air comme un développement résidentiel, a confié en mai Richard Boisvert au quotidien La Tribune. Ce serait d’ailleurs possible de voir le terrain revenir à neuf trous, comme autrefois, selon les projets des prochains acquéreurs.»

En sollicitant une offre de propositions, la Ville exige toutefois que trois éléments soient respectés par le nouvel acquéreur du terrain.

Le premier: poursuivre la vocation destinée à ces lots, soit un terrain de golf, en démontrant la volonté et la faisabilité de conserver un terrain de golf fonctionnel et adapté à la réalité du marché pour une période minimale de trois ans.

Le second: valoriser le terrain avec le déploiement d’un réseau d’aqueduc et d’égouts par l’acquéreur et la construction d’un projet résidentiel qui mise sur l’innovation tant au niveau de son implantation et de son architecture qu’à celui de ses qualités en matière de développement durable.

Finalement, le troisième: valoriser le terrain avec une vocation récréotouristique.

Les documents d’appels d’offres sont disponibles depuis lundi. L’ouverture des offres de propositions se fera publiquement le 24 août 2021 à 11 h à la salle du conseil de l’hôtel de ville de East Angus.

Une clause pénale sera prévue à l’acte de vente afin d’assurer à la Ville la continuité du terrain de golf sur une partie des lots.

Si l’acquéreur ne respecte pas ses obligations, ce dernier devra verser une somme de 50 000 $ à titre de pénalité pour chacune des années restantes à son obligation.

«La présente pénalité ne limite en rien le droit de la Ville d’exercer tout autre recours pour contraindre l’acquéreur de respecter son obligation», peut-on lire dans l’avis d’appel de propositions.