Dominique Brown dirige une entreprise de 1000 employés avec une trentaine de points de vente à travers le Canada.

Dominique Brown devient un Dragon

Le propriétaire de Chocolats Favoris, Dominique Brown, occupera une chaise de Dragon dans la prochaine émission dans Dans l’oeil du dragon, présentée ce printemps sur ICI Radio-Canada Télé.

Le propriétaire de Chocolats Favoris, Dominique Brown, occupera une chaise de dragon dans la prochaine émission Dans l’oeil du dragon, diffusée ce printemps sur ICI Radio-Canada Télé.

L’annonce a été faite mercredi. Il accompagnera Christiane Germain, Caroline Néron et Martin-Luc Archambault.

«Je suis très content de représenter la région de Québec. Je garde l’esprit ouvert. Je m’intéresse à une grande variété de modèles d’affaires», indique au Soleil l’entrepreneur de 39 ans, concédant qu’il va «probablement» avoir un petit faible pour les commerces de détail. «J’espère pouvoir aider les entrepreneurs qui sont au stade de démarrage. J’espère aussi avoir des histoires de croissance; des entrepreneurs qui souhaitent sortir du Québec», poursuit-il.

M. Brown a commencé sa carrière en fondant le studio de jeux vidéo Beenox dans le quartier Saint-Roch. En 2005, l’entreprise a été vendue à Activision. Il est demeuré le patron jusqu’en 2012.


Je m’implique beaucoup plus pour la cause de l’entrepreneuriat en général. [...] J’ai réalisé que j’aimais beaucoup travailler avec les gens et je veux les aider à aller plus loin
Dominique Brown

À la recherche de nouveaux défis, en 2011, l’homme d’affaires a réalisé l’acquisition de la Chocolaterie de l’Île d’Orléans. L’année suivante, il a acheté Chocolats Favoris avec l’objectif «de conquérir le monde». 

Aujourd’hui, il est à la tête d’une entreprise de plus de 1000 employés avec une trentaine de points de vente à travers le Canada. M. Brown vise un chiffre d’affaires de 100 millions $ en 2020. 

Au cours des cinq dernières années, Chocolats Favoris a connu une croissance de son chiffre d’affaires de 482 %, selon la dernière analyse du Canadian Business. La chocolaterie artisanale se classe au 145e rang des entreprises canadiennes du PROFIT 500. Ses revenus ont oscillé entre 10 et 20 millions $ en 2016.

Courtisé en 2015

Ce n’est pas la première fois que l’homme d’affaires de la région de Québec est approché par l’équipe de production des dragons. En 2015, lors d’une entrevue avec le Journal de Québec, M. Brown s’était montré réticent à l’idée de participer à cette aventure. La même année, il avait reçu le prix de Jeune entrepreneur du Conseil du Patronat du Québec. 

«J’ai été approché au début, quand ils lançaient l’émission, j’étais chez Beenox. Je trouve que le concept est super, ça met un visage sur les entrepreneurs, mais je n’aime pas la relation : les dragons sont sur un piédestal et les pauvres petits entrepreneurs sont stressés, j’aime moins ça. Et je me suis toujours dit que je ne deviendrais pas un entrepreneur qui est assis sur ses investissements et qui donne de l’argent à gauche et à droite. Je ne trouve pas ça intéressant», avait-il confié.

Aujourd’hui, M. Brown affirme avoir davantage la piqûre pour redonner à son prochain. Il souligne avoir également un peu plus de temps pour écouter d’autres entrepreneurs. 

«Ce qui a peut-être changé depuis, c’est que je m’implique beaucoup plus pour la cause de l’entrepreneuriat en général. [...] J’ai réalisé que j’aimais beaucoup travailler avec les gens et je veux les aider à aller plus loin», avance-t-il. «J’ai tellement été aidé avec Chocolats Favoris. Je n’aurais jamais été capable avec mon équipe de réaliser tous nos projets sans l’aide de gens à l’externe. C’est une façon pour moi de redonner», conclut-il.

Au cours de cette nouvelle saison qui comportera 10 émissions, un 5e dragon invité se joindra au groupe chaque semaine. Cette formule contribuera à faire connaître diverses personnalités du monde des affaires.