Les amateurs de sensations fortes pourront s’élancer dans les modules de Divertigo, à flanc de montagne à Bromont, dès le 18 mai prochain.

Divertigo dans les blocs de départ

Après avoir repoussé le projet d’un an, les promoteurs derrière l’offre d’hébertisme urbain Divertigo gardent le cap avec l’échéancier. Seuls quelques détails restent à peaufiner dans les modules à flanc de montagne à Bromont avant l’ouverture prévue pour le 18 mai prochain.

Alors que se profile le jour J, le président de Divertigo Bromont, Marco Patry, prend la mesure du chemin parcouru pour que se concrétise son projet de longue haleine. Le report des travaux a finalement eu du positif, a-t-il concédé.

« Avec le recul, ça nous a permis de très bien préparer le projet. Cette pause d’un an a été bénéfique. Ça nous a certainement évité bien des embûches. »

L’homme d’affaires avait gagné son pari en officialisant le site de Divertigo avant la fin septembre 2017. M. Patry et son associé avaient par ailleurs dû trouver un plan B lorsque les élus de Magog ont refusé qu’il y implante son projet, dont le budget est estimé à plus de 750 000 $.

Les promoteurs avaient néanmoins eu un coup de pouce du ministère du Tourisme, qui avait accordé en août dernier à Divertigo 200 000 $ par le biais du Programme de soutien aux stratégies de développement touristique (volet 3).

Le module se déploie sur quatre niveaux. Il comporte notamment un simulateur de chute libre, une tyrolienne, un mur d’escalade et des jeux d’hébertisme aérien.

Bien qu’il soit installé près de la piste Victoriaville, dans le secteur Mont Soleil, à quelques pas du parc aquatique, Divertigo sera doté de ses propres plateformes de paiement et de réservation, tant en ligne (divertigo.fun) que sur le terrain, a précisé M. Patry.

Après la pluie...

Jusqu’ici, la météo a joué les trouble-fête au niveau de l’avancement des travaux depuis que l’hiver a cédé sa place. « Avec la mauvaise température et le printemps rock and roll, on a perdu environ deux semaines sur notre échéancier », a précisé M. Patry. L’équipe des promoteurs mettra donc les bouchées doubles d’ici à l’ouverture, qui aura lieu le 18 mai.

« On va se donner le mois de mai pour le rodage. L’ouverture officielle aura lieu en juin », a-t-il fait valoir.

Marco Patry a bon espoir que dame Nature soit clémente pour la suite des choses. « Statistiquement, on est dû pour du beau temps. Ça fait assez longtemps qu’on se fait poivrer. À partir de notre ouverture, le vent va tourner », estime-t-il.