Suzie Talbot
Suzie Talbot

DIEX Recherche ouvre un quatrième centre de recherche 

L’entreprise sherbrookoise DIEX Recherche ouvre un quatrième centre de recherche au Québec.

Un texte d'Andréanne Beaudry

Après la conquête de l’Estrie, le Centre-du-Québec ainsi que la Capitale-Nationale, c’est maintenant dans la région de Lanaudière que s'installe l'entreprise.

Une ouverture qui s’inscrit dans le contexte pandémique actuel.

En plus d’élargir ses champs d’activités, DIEX Recherche souhaite participer à nouveau, et ce avec différents partenaires, à une ou plusieurs études cliniques en lien avec le virus actuel.

 Avec plus de 40 professionnels sur le terrain, l’entreprise se distingue par sa multidisciplinarité et son expertise dans le domaine afin de contribuer à améliorer la qualité des traitements disponibles au Québec.

Les champs d’études sont nombreux : diabète, problèmes de vessie, santé de la femme, arthrose, santé cognitive ou même prévention de maladies et d’infections. En tant qu’entreprise, qui se spécialise dans les essais de phase 1 à 4 de recherche clinique, l’ouverture de ce centre est un bel ajout pour l’équipe.

Des études cliniques innovantes seront offertes à un nouveau bassin de population. Même si le projet a officiellement été annoncé à Sherbrooke, par la présidente Suzie Talbot, en temps de crise, elle précise que cette ouverture est prévue depuis longtemps.

Mme Talbot est fière d’annoncer que d’ici la fin du mois, une nouvelle recherche sur la COVID-19 débutera dans les cliniques de l’entreprise. La recherche portera sur la prévention de la maladie chez les personnes en contact avec des patients infectés, comme les professionnels de la santé.

Un point stratégique pour le recrutement de patients

Installé dans les locaux la Clinique de pneumologie et du sommeil de Lanaudière de Saint-Charles-Borromée, le nouveau centre est situé, selon les propos de l’entreprise, à un point stratégique pour le recrutement de participants aux études cliniques.

En effet, l'endroit est à proximité de la ville de Joliette dans la MRC du même nom. De plus, DIEX Recherche précise que la clinique n’est qu’à 50 minutes de route du nord de Montréal, et sa frontière sud frôle les villes de Laval et de Montréal. Ainsi, l’entreprise sherbrookoise est en mesure de rejoindre plus de personnes au Québec.

Mme Talbot souligne que le « hasard fait bien les choses » à propos de sa collaboration avec le docteur Jean-Sébastien Paquette, médecin de famille et chercheur. Ils ont tous les deux une passion commune et primordiale pour la recherche. En raison de sa « feuille de route très impressionnante », le Dr Paquette est nommé comme investigateur principal lors des études.

« Je cherche à faire le pont entre ce qu’on appelle la recherche fondamentale et les chercheurs cliniciens afin de catalyser l’application des connaissances et offrir rapidement des innovations pour améliorer les soins à la population », mentionne-le nouvel investigateur de DIEX Recherche. Plusieurs recherches seront influencées par le champ d’expertise du Dr Paquette, dont le cancer, le diabète et la génétique entre autres.

Comme le dit la présidente Suzie Talbot, « il est important d’avoir aussi de bonnes nouvelles à annoncer par les temps qui courent ». Pour DIEX Recherche, il s'agit d'une expansion intéressante, mais aussi pour la recherche clinique au Québec.