Le président et chef de la direction de Cascades, Mario Plourde.

Deuxième investissement majeur pour Cascades en deux ans

Deux ans presque jour pour jour après une importante annonce concernant ses usines de Drummondville et Kingsey Falls, Cascades remet ça pour moderniser leurs équipements.

Le géant de la fabrication de produits d'emballage et de papier tissu verts a annoncé lundi un investissement de 21 millions $ dans ses usines Cascades Inopak (Drummondville) et Plastiques Cascades (Kingsey Falls). L’argent va permettre de faire l'acquisition d'équipements permettant d'accroître la production d'emballages alimentaires principalement destinés au marché des protéines fraîches.

Le 2 novembre 2015, Cascades annonçait un investissement de 4,5 millions $ pour ses deux mêmes unités de production. Les sommes annoncées visaient aussi à améliorer la productivité de ses usines de fabrication d'emballages pour aliments.

En conférence de presse lundi après-midi, le président et chef de la direction de Cascades, Mario Plourde, a détaillé la ventilation des investissements.  

À l'usine Cascades Inopak de Drummondville, 15 millions $ permettront d'agrandir le bâtiment existant et à installer une ligne de fabrication de film rPET ultra-performante et unique au Canada qui comprend une unité de décontamination intégrée à la fine pointe de la technologie.

Cela permettra d'augmenter significativement la capacité de production des emballages IntegralMC faits de PET recyclé. Ces contenants recyclables permettent de doubler la durée de conservation des aliments dans certains marchés comme les protéines fraîches, réduisant ainsi radicalement le gaspillage alimentaire, mentionne un communiqué de presse.

Près de 6 millions $ seront injectés dans l'usine Plastiques Cascades de Kingsey Falls afin de moderniser les équipements, notamment en permettant l'ajout d'une nouvelle ligne d'extrusion et de deux lignes de recyclage qui génèreront une augmentation de 25 pour cent de la capacité de production et qui doubleront la capacité interne de recyclage.

Expertise

Ces investissements généreront plus d'une dizaine de nouveaux emplois principalement en production et en vente, puis consolideront les 216 emplois déjà existants dans ces deux unités, ajoute-t-on.

« Les investissements stratégiques vont renforcer la position de Cascades dans le segment des emballages alimentaires, en augmentant notre capacité de production et nos parts de marché», mentionne M. Plourde.

« Mais ce qui me rend particulièrement fier, c'est de mettre notre expertise en récupération au service de l'alimentation et de pousser encore plus loin la lutte au gaspillage alimentaire.»

L'annonce de ces investissements stratégiques s'est effectuée notamment en présence de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, du maire de Drummondville, Alexandre Cusson, de clients, de fournisseurs et d'employés de Cascades.

La participation du gouvernement du Québec dans ce projet s'est matérialisée par un prêt de 6 millions $ venant d'Investissement Québec, par l'entremise du programme ESSOR. De son côté, la Ville de Drummondville a notamment procédé à des travaux d'infrastructure afin de rendre possible l'agrandissement de Cascades Inopak.

« Notre appui à ce projet d'investissement majeur donnera les moyens à Cascades d'accroître sa compétitivité en accentuant ses activités sur les marchés les plus porteurs », assure Mme Anglade.

« L'acquisition de nouveaux équipements lui permettra notamment d'améliorer son efficacité et sa productivité, des conditions essentielles à sa croissance. »

Rappelons qu’en 2015 l'entreprise avait procédé à l'acquisition de lignes de thermoformage tant à Kingsey Falls qu'à Drummondville. Plastique Cascades bénéficiait également d'une ligne d'emballage automatisée et d'une applicatrice de tampons absorbants.

Dominique Anglade