Oneka Technologies, spécialisée dans la conception de bouées de dessalement autonomes, a réussi sa deuxième ronde de financement de deux millions $, en collaboration avec Anges Québec.

Dessalement d’eau de mer : coup de pouce de 2 M $ pour Oneka

SHERBROOKE — L’entreprise sherbrookoise Oneka Technologies pourra entamer sa phase de mise en marché et, en premier lieu, se tourner vers le marché fort prometteur des Caraïbes.

La firme spécialisée dans la conception de bouées de dessalement autonomes pour produire de l’eau potable a complété sa deuxième ronde de financement de deux millions $, en collaboration avec Anges Québec.

Selon Dragan Tutic, cofondateur d’Oneka Technologies, les investisseurs ont cru au potentiel et à la nécessité d’améliorer le sort de millions de citoyens à travers le monde. « Nous commencions cette nouvelle étape avec beaucoup d’enthousiasme. La commercialisation est un véritable tremplin pour démontrer la pleine capacité de notre produit », dit-il dans un communiqué de presse.

Anges Québec, Anges Québec Capital, Sherbrooke Innopole, des investisseurs privés, Développement économique Canada pour les régions du Québec, Investissement Québec et le ministère de l’Économie et de l’Innovation investissent dans cette jeune entreprise sherbrookoise.

Le projet permettra de créer huit emplois de qualité.

70 % moins cher

La technologie développée récupère l’énergie des vagues pour dessaler l’eau de mer. Le coût d’approvisionnement en eau est jusqu’à 70 % moins cher que celui des sources actuelles, note-t-on. Une seule unité peut fournir jusqu’à 10 000 litres d’eau potable par jour.

On visera par la suite les marchés du Chili, du Maroc, d’Afrique du Sud et des zones côtières américaines

Plus de 2 milliards d’habitants n’ont pas accès à une eau potable adéquate, même si une importante partie d’entre eux vivent à proximité de l’océan. Oneka Technologies souhaite profiter de cette immense ressource pour qu’elle devienne une source de vie pour des populations souvent vulnérables. Considéré comme le plus grand enjeu du 21e siècle, l’accès à l’eau potable est complexifié par les changements climatiques, associés aux ouragans dans le golfe du Mexique ou encore les feux de forêt en Californie.

« La force de la technologie développée par Oneka ainsi que son adéquation avec les besoins du marché ciblé sont ce qui a convaincu Anges Québec Capital d’investir », déclare Kalthoum Bouacida, vice-présidente à l’investissement chez Anges Québec Capital, le fonds d’accompagnement d’Anges Québec.

« Le projet d’Oneka Technologies a un impact majeur autant sur le plan social qu’environnemental. Contribuer au développement de cette jeune entreprise, qui bénéficie d’une solide équipe, est tout naturel », ajoute Guy Bélisle, associé principal au Groupe Conseil Bates et partenaire investisseur dans Oneka Technologies.