L’équipe du professeur en géomatique appliquée Yacine Bouroubi fait partie des vingt équipes lauréates qui recevront 214 000 $ dans le cadre du programme Logiciels de recherche de CANARIE, l’un des piliers de l’infrastructure numérique qui sous-tend la recherche, l’éducation et l’innovation au Canada.

Des images satellites à très haute résolution à l'UdeS

SHERBROOKE — Une équipe de l’Université de Sherbrooke (UdeS) développera une plateforme d’images satellites à très haute résolution spatiale.

GeoImageNet sera élaborée par les équipes des professeurs Yacine Bouroubi et Samuel Foucher et constituera une évolution de la plateforme Analyse de puissance pour la visualisation des données climatologiques (PAVICS) développée par le CRIM.

« GeoImageNet inclura des outils d’annotation d’images satellites à très haute résolution spatiale (THR). Le projet a pour objectif de développer des algorithmes d’apprentissage profond pour la cartographie de l’occupation du sol et la détection des objets à partir des images satellites THR », souligne le professeur Bouroubi. 

L’équipe du professeur en géomatique appliquée Yacine Bouroubi fait partie des vingt équipes lauréates qui recevront 214 000 $ dans le cadre du programme Logiciels de recherche de CANARIE, l’un des piliers de l’infrastructure numérique qui sous-tend la recherche, l’éducation et l’innovation au Canada. 

Grâce à ces fonds, l’équipe du professeur Bouroubi réalisera, en collaboration avec celle du professeur Samuel Foucher, chercheur principal au CRIM (Centre de recherche en informatique de Montréal), cette plateforme de recherche pour l’application des techniques d’intelligence artificielle à l’exploitation des images satellites de très haute résolution spatiale. 

La plateforme GeoImageNet sera disponible pour d’autres équipes de recherche de partout au pays œuvrant dans différentes disciplines de la télédétection.

Le projet est mené par l’Université de Sherbrooke, en partenariat avec le CRIM et la compagnie Effigis Géo-Solutions. Le Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre (CCCOT) de Ressources naturelles Canada est aussi un partenaire important du projet. La plateforme GeoImageNet sera ouverte aux différents organismes canadiens (laboratoires universitaires, centre de recherche, industrie, etc.) qui œuvrent dans le domaine de la télédétection et de l’application de l’intelligence artificielle dans ce domaine. Ces organismes seront invités à utiliser les développements réalisés et à y contribuer.

Fondé en 1993, CANARIE est une société sans but lucratif principalement financée par le gouvernement du Canada.