Hydro-Québec a dépensé 1,3 million $ en frais de réunion, une augmentation de 59 % par rapport à 2016.

Des frais de réunion de 1,3 million $ pour Hydro-Québec

EXCLUSIF / Les frais de réunion pour les employés et les cadres ont explosé chez Hydro-Québec en 2017. La société d’État a dépensé 1,3 million $, une augmentation de 59 % par rapport à 2016, a appris Le Soleil.

Selon des données obtenues grâce à la Loi sur l’accès à l’information, Hydro-Québec avait déboursé pour la location de salles, notamment à l’extérieur de ses bureaux, d’équipements et de repas, 815 924 $ en 2015 et 818 530 $ en 2016.

Il est important de préciser que la société d’État possède déjà des salles de réunion à même ses bureaux. Pour les six premiers mois de 2018, la facture pour l’ensemble des rencontres a été de 598 165 $.

Si la tendance se poursuit en 2018, Hydro-Québec devrait franchir le cap du million de dollars en frais de réunion pour une deuxième année consécutive. Une première depuis 2013.

Malgré notre demande d’accès à l’information, la société d’État indique ne pas être en mesure de fournir les lieux des réunions ainsi que le nombre d’employés qui ont participé à ces événements.


« Il faudrait qu’Hydro-Québec démontre en quoi les contribuables sont gagnants lors de ces réunions. C’est de l’argent de moins dans les coffres du gouvernement »
Renaud Brossard, porte-parole pour la Fédération canadienne des contribuables

Dépenses «difficilement justifiables»

Pour la Fédération canadienne des contribuables (FCC), ces dépenses d’Hydro-Québec sont «difficilement justifiables», surtout qu’elles sont en croissance depuis 2015.

«Il faudrait qu’Hydro-Québec démontre en quoi les contribuables sont gagnants lors de ces réunions. C’est de l’argent de moins dans les coffres du gouvernement», indique le porte-parole Renaud Brossard. «Au cours des dernières années, Hydro-Québec avait des salles de réunion et elles suffisaient à répondre aux besoins de l’organisation, alors pourquoi ce n’est plus le cas aujourd’hui?» demande-t-il.

Du côté d’Hydro-Québec, on tient notamment à rappeler que le fabricant et fournisseur d’électricité comptait 19 786 employés au 31 décembre 2017.

«Tel que présenté dans son Plan stratégique, Hydro-Québec a entrepris de nombreuses améliorations au niveau de sa gestion et des communications transversales dans l’entreprise. Pour assurer ce virage, plusieurs rencontres avec les employés et cadres de division ont été tenues en 2017», donne comme explication Louis-Olivier Batty, attaché de presse chez Hydro-Québec.