Marilyne Gagné, fondatrice et présidente du Groupe Dermapure

Dermapure déménage sa clinique de soins

Dermapure déménagera sa clinique de soins esthétiques au Complexe Le Baron au printemps 2019. Les bureaux administratifs de l’entreprise, qui est installée au centre-ville depuis ses débuts en 2009, demeureront au 49 rue Wellington Nord.

« Le bail sera signé probablement en janvier et le déménagement est prévu pour le 1er mai. L’accessibilité à un stationnement gratuit pour nos clients justifie notre décision ainsi que le manque d’espace pour nos bureaux », explique la fondatrice et présidente du Groupe Dermapure, Marilyne Gagné.

La nouvelle clinique de soins esthétiques sera située au 3200 rue King Ouest, voisin du restaurant Freshii, dans le bâtiment A du Complexe Le Baron. L’aménagement des nouveaux locaux représente un investissement de 300 000 $. L’espace réservé aux soins passera de 1500 à 3200 pieds carrés.

Notons que Dermapure est propriétaire de la bâtisse du siège social au centre-ville.

« Nous recruterons prochainement trois nouvelles personnes en vue de l’ouverture de la nouvelle clinique et six nouveaux employés au siège social sur la rue Wellington. Cela portera le nombre d’employés à Sherbrooke à 30 incluant les nouvelles recrues », ajoute Mme Gagné précisant que le Groupe Dermapure compte quelque 200 employés à travers le Canada.

Fondée il y a dix ans, l’entreprise sherbrookoise détient aujourd’hui 13 cliniques à travers le pays, soit à Sherbrooke, Montréal, Québec, Laval, Saint-Lambert, Chicoutimi, Richmond, Chilliwack, Kelowna, Saskatoon et Vancouver, où sont situées trois succursales.

Au printemps 2018, Mme Gagné avait manifesté dans les médias qu’elle envisageait déménager sa clinique sherbrookoise estimant qu’avec l’ouverture des Boefish, Westley et Pizzéria 900, « le centre d’activités se déplace vers l’ouest ».

« Quand je vais au Westley, le stationnement ne me coûte rien. Ici, quand un client a une contravention parce qu’il a dépassé son temps de stationnement, c’est nous qui payons. Ça arrive environ quatre fois par mois. Pourtant, je reçois une trentaine de patients par jour et j’ai 25 employés qui pourraient consommer au centre-ville », avait-elle déclaré, ajoutant qu’un déménagement vers l’ouest entrainerait possiblement une augmentation de son chiffre d’affaires d’un demi-million de dollars.

Rappelons qu’en décembre, l’ancien président de l’Association des gens d’affaires du centre-ville Jean-François Bédard verbalisait son intention de déménager sa boutique Glori.us pour se rapprocher de l’intersection de la rue King Ouest et de l’autoroute 410.