La Sûreté du Québec a découvert l'hélicoptère du président de Savoura, Stéphane Roy, jeudi.

Décès du président de Savoura: «Une grande perte pour la communauté d’affaires», dit Michel Angers

Shawinigan — Le maire de Shawinigan, Michel Angers, s’est dit attristé d’apprendre la mort de Stéphane Roy, président et chef de la direction de Savoura.

M. Angers, qui est également président de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM), a connu l’homme d’affaires dans le cadre de négociations avec Savoura pour l’achat de gaz naturel

«Je l’ai rencontré à quelques reprises, lorsqu’on a eu des discussions sur le rachat (du contrat) de gaz avec Savoura. C’était quelqu’un de très gentil, très affable. C’est un homme d’affaires avec qui ç’a été un plaisir de travailler», souligne-t-il.

Rappelons que cette entente a permis à la RGMRM de se sortir d’un coûteux contrat d’approvisionnement en biogaz à Savoura. En raison de ce contrat, la Régie subissait d’importantes pertes financières annuelles. Le fait de se libérer de ce contrat a par ailleurs permis à la RGMRM de conclure une autre entente, cette fois avec Énergir, ce qui devrait lui permettre d’engranger des profits nets de 2 millions de dollars par année.

«Quand on a négocié (cette entente) avec les serres Savoura au profit des citoyens, ç’a été grâce à la belle ouverture de M. Roy, très certainement», ajoute M. Angers.

Bien qu’il n’ait pas fréquenté M. Roy en dehors du cadre des négociations entre Savoura et la RGMRM, M. Angers assure que la mort de Stéphane Roy est une grande perte pour la communauté d’affaires du Québec. «C’est très dommage pour la communauté d’affaires. C’est une perte importante», déplore-t-il, en ajoutant espérer que les conséquences de cette triste nouvelle n’auront pas d’impacts importants sur l’avenir de Savoura.