D'autres autobus électriques? Avec des subventions, dit Transdev

La compagnie Transdev souhaite grandir sa flotte d'autobus scolaires électriques au terme de cette première saison d'utilisation en Estrie. Mais tout dépendra des subventions qui seront accordées par les instances gouvernementales dans le futur.
« Tout a très bien été », insiste Marie-France Laurin, directrice au sein de l'entreprise de transport en commun. « Les enfants ont bien aimé parce que ça ne fait pas de bruit quand l'autobus est en marche. »
« Nous aimerions en avoir d'autres, mais il faut attendre les programmes de subventions, car ce n'est pas rentable. Les autobus électriques ne sont pas compétitifs sur le marché actuellement. »
Rappelons que deux autres autobus scolaires électriques sillonnent le territoire de Sherbrooke et des Hauts-Cantons depuis janvier dernier. Les véhicules au pare-choc avant bleu provenaient de la Compagnie Électrique Lion de Saint-Jérôme.
Transdev Canada avait fait l'acquisition de trois autobus scolaires et deux de ces véhicules étaient assignés au territoire de l'Estrie.
Transdev est une multinationale québécoise du transport de personnes dont le siège social est situé à Saint-Jean-sur-Richelieu.