Charles-Olivier Mercier

Commerce Sherbrooke et Sherbrooke Innopole à la rescousse des entreprises

Commerce Sherbrooke et Sherbrooke Innopole se mobilisent afin de minimiser les impacts liés au COVID-19 sur l’économie sherbrookoise.

Pendant que Commerce Sherbrooke mettait en ligne mardi une liste de ressources destinées au secteur commercial, Sherbrooke Innopole annonçait une série d’actions visant à soutenir les entreprises des secteurs industriels et tertiaire-moteur.

« Il ne faut pas se leurrer, la situation que l’on vit présentement aura certainement un impact sur la santé et la vitalité de nos entreprises, a déclaré à La Tribune le directeur général de Commerce Sherbrooke, Charles-Olivier Mercier. Plusieurs de nos entreprises ont commencé ou commenceront bientôt à faire face à des problèmes de ressources et de liquidités. Il faut donc tout mettre en œuvre pour leur venir en aide. »

M. Mercier rappelle que, selon la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, près du quart des entreprises ne disposent pas des ressources suffisantes leur permettant d’affronter la crise actuelle pendant plus d’un mois.

Le site web de Commerce Sherbrooke a été mis à jour afin de permettre aux commerçants d’avoir une vue d’ensemble des mesures et des ressources à leur disposition afin de faire face aux conséquences liées à la pandémie. Celles-ci vont des recommandations d’hygiène dans le cadre de leurs opérations aux mesures d’aide gouvernementale annoncées depuis quelques jours en passant par des pratiques novatrices déployées par des commerçants sherbrookois afin de pallier au faible achalandage.

M. Mercier cite deux exemples : celui du restaurant O’Chevreuil qui, face aux restrictions imposées par le gouvernement à tous les restaurateurs, offre un service de livraison à ses clients. Et celui de la propriétaire de la boutique Piosa qui accepte de se déplacer chez ses clientes qui ne peuvent pas se présenter en boutique.

Josée Fortin

Industrie et technologie

Sherbrooke Innopole a elle aussi annoncé le déploiement d’une série d’actions visant à aider les secteurs industriel et technologique sherbrookois.

L’organisme a créé et mis en ligne sur son site web un modèle de plan de contingence pouvant servir aux entreprises. Un plan de contingence permet à une entreprise de planifier, de contrôler et de réagir à une situation d’urgence de façon à minimiser ses conséquences négatives.

« Il s’agit d’un guide que les entreprises peuvent adapter en fonction de la réalité de leur secteur d’activité. La situation est critique, et le plus vite nous serons en mesure de maîtriser la crise, le plus vite l’ensemble de la population et notre économie pourront reprendre le cours de leurs activités », a expliqué Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole.