Les condos modèles ont impressionné les visiteurs. Ils se distinguent par leur architecture de style industriel en brique et en béton, qui rappelle l’ancienne vocation du bâtiment. Employé de cette usine pendant 48 ans, André Fecteau a pu visiter les lieux avec la directrice des ventes Tanya Kaeslin.

Coaticook se dote de condos de luxe

De l’hébergement haut de gamme est maintenant disponible à Coaticook. L’équipe des condos Belding-Corticelli a ouvert les portes de trois condos modèles, récemment, question de donner un avant-goût de l’étoffe qu’aura cet ambitieux projet lorsqu’il sera complété à l’été 2020.

« On est très fier de présenter un aperçu de notre projet aux visiteurs aujourd’hui. Ça fait plusieurs années qu’on met beaucoup d’efforts dans le projet, donc on est heureux de pouvoir enfin partager les résultats avec la population », indique Tanya Kaeslin, directrice des ventes chez Tomico.

« Trois condos modèles sont aménagés de A à Z et plus de 150 personnes ont eu la chance de les visiter. Les commentaires qu’on a reçus sont extrêmement positifs, les gens aiment beaucoup le résultat. »

Une attention particulière a été portée jusque dans les plus petits détails pour rendre les condos enchanteurs et chaleureux.

« Dès que les visiteurs entrent, ils remarquent le comptoir de quartz ou de granit. La cuisine avec dosseret de céramique, avec sa hotte en acier inoxydable, s’inscrit dans la tendance du moment en décoration. Toutes les unités sont aussi équipées d’un foyer au gaz et d’une douche en céramique équipée de jets de pluie. Les acheteurs peuvent même demander des éléments sur mesure s’ils commandent à l’avance », ajoute la jeune femme d’affaires coaticookoise.

Minuit moins une

Le propriétaire de Tomico et gestionnaire du projet de condos Belding-Corticelli, Thomas Smeesters, en a profité pour rappeler les débuts du projet.

« Tout ce que l’on voit aujourd’hui n’existerait pas sans l’intervention de David Sepulchre, qui a acheté le bâtiment en 2012 pour lui donner une seconde vie », a confié M. Smeesters.

« L’usine était à l’abandon depuis 15 longues années et il n’en aurait pas fallu beaucoup plus pour que l’édifice soit une perte totale. Grâce à son intervention, Coaticook pourra conserver un de ses emblèmes et offrir de l’hébergement haut de gamme, ce qui manquait à la région. »

Outre les 66 condos de une à trois chambres, le complexe offrira une salle de réception permettant d’accueillir 100 convives, une salle d’entraînement pour les résidants ainsi qu’une piscine extérieure et une terrasse.

« Les unités de condos appartiendront à des investisseurs qui pourront par la suite choisir de les mettre disponibles à la location. Le tout sera géré par la compagnie Welguest, qui sera sur place en tout temps dans le but de permettre aux propriétaires de se dégager de certaines responsabilités. On a un concept très solide en place et on a hâte que les travaux soient terminés », conclut la directrice des ventes.