Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'entreprise Chocolat Lamontagne acquiert des équipements à la fine pointe de la technologie.
L'entreprise Chocolat Lamontagne acquiert des équipements à la fine pointe de la technologie.

Chocolat Lamontagne donne un autre grand coup

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Un investissement de plus de 4 millions $ permet à Chocolat Lamontagne d’acquérir une toute nouvelle machine spécialisée dans l’enrobage de chocolat. L’entreprise de la rue Garlock à Sherbrooke assure pouvoir ainsi offrir encore plus de produits commerciaux.

« La pièce majeure, c’est une machine qui sert à enrober les noix ou les fruits, commente Danny Lamontagne, directeur général de Chocolat Lamontagne. C’est une machine qui vient d’Europe et, à ce qu’on nous a dit, on est seulement deux au Canada à l’avoir. »

Cette machine permettra à l’entreprise sherbrookoise d’amener de l’innovation dans ses produits.

« On peut mettre différentes couches de chocolats, on peut ajouter de la saveur et de la couleur, souligne M. Lamontagne. On peut faire des agencements qu’on ne peut pas faire en ce moment parce que les produits collent ensemble ou se brisent parce qu’ils sont très fragiles. C’est une pièce d’équipement qui nous permet de nous différencier sur le marché. Elle a une grande capacité de production et elle est très automatisée. C’est le but de cet investissement. »

Investissement Québec, Développement économique Canada et les Caisse Desjardins ont participé au projet. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ainsi que le ministère de l’Économie et de l’Innovation ont également offert des subventions.

Un investissement de plus de 4 millions $ permettra à Chocolat Lamontagne d’acquérir des équipements à la fine pointe de la technologie. Sur la photo, Danny Lamontagne, directeur général de Chocolat Lamontagne.

Un laboratoire de recherche et développement verra également le jour et permettra de faire du développement de produits a l’interne. L’entreprise est d’ailleurs à la recherche de personnel pour combler plusieurs postes dans l’usine de fabrication sur différents quarts de travail. 

« Nous sommes le secret le mieux gardé de l’industrie, souligne Danny Lamontagne. Lorsque nos partenaires d’affaires visitent notre belle grande usine, ils sont toujours surpris de constater l’ampleur de ce qu’il est possible de faire avec notre capacité de production et l’organisation de nos services. Bien que nous élargissions nos horizons, c’est essentiel pour nous de préserver les valeurs familiales qui forgent notre histoire depuis le tout début. »

Ces investissements suivent un important agrandissement en 2019. Quelque 1,5 M$ ont été investis dans le parc industriel afin de faire passer l’usine de 95 000 à 115 000 pieds carrés. L’investissement a permis d’accroître les capacités de production et de stockage.