Charlie Chagnon, Mark Fekete, Viviana De Loera et Camille Côté (absente de la photo) forment une équipe unie et complémentaire au Café SOKO.
Charlie Chagnon, Mark Fekete, Viviana De Loera et Camille Côté (absente de la photo) forment une équipe unie et complémentaire au Café SOKO.

Café SOKO : nouveau café éphémère au centre-ville

Sherbrooke — Jusqu’en septembre, la population sherbrookoise pourra découvrir le nouveau café éphémère SOKO situé sur la rue Alexandre. Pourquoi éphémère? Parce que Mark Fekete et Viviana De Loera, propriétaires, tentent l’expérience le temps d’un été, sans connaître encore le destin de leur commerce aux allures vintage.

« C’est possible qu’on décide de continuer l’expérience après l’été, avoue Mme De Loera. Ça va dépendre de la situation. Pour le moment, on profite de l’expérience, et dans quelques semaines, on va en parler plus sérieusement. »

M. Fekete, son mari, ajoute que la réception du public les aidera à prendre une décision. « Jusqu’à maintenant, les gens semblent très contents qu’on soit là », constate-t-il.

Avec ce projet, le couple souhaite contribuer à la revitalisation du centre-ville et dynamiser la rue Alexandre, qui a d’ailleurs accueilli environ six nouveaux commerces dans le dernier mois aux dires de M. Fekete. 

« Au début, ce n’était pas notre plan d’ouvrir un café. C’était supposé être des bureaux locatifs », expliquent les propriétaires du 230, rue Alexandre. 

Avec la fermeture du Café général, il n’y avait plus de café dans ce coin de la ville, alors ils ont saisi l’opportunité. « On s’est improvisés baristas pour l’été! » rigole M. Fekete.

Les designers de profession ont entièrement refait l’intérieur du commerce en s’inspirant des années 1920 et en réutilisant différents matériaux, comme les barils en métal d’un apiculteur à la retraite. 

Le Café éphémère SOKO a ouvert ses portes au début juillet sur la rue Alexandre.

La collaboration est la clé

Le Café SOKO collabore avec plusieurs entreprises sherbrookoises, notamment Les Zerbes Folles, la boutique de thés et tisanes située en face, et la boulangerie artisanale Les Vraies Richesses de la rue King Ouest.  

Les bières de la microbrasserie Knowlton Co, situé à Lac-Brome, sont également disponibles sur place. 

Le mélange de café aux arômes de chocolat noir et de mélasse, l’espresso 1852, provient quant à lui de l’entreprise montréalaise Structure torréfacteur. C’est un mélange de café brésilien et colombien issu de la ferme coopérative Las Rosas, une propriété de femmes fermières.

Pour les propriétaires, les employés sont au cœur de la réussite du projet. « On aime l’idée de faire les choses tous ensemble. Juste nous, ce n’est pas suffisant » , explique Viviana De Loera. 

 « C’est vraiment le fun de travailler ici, notamment pour l’environnement de travail. C’est dynamique et créatif, et ça nous donne la chance de réaliser des projets qu’on n’aurait jamais pensé faire! Oui, la job de base est de faire du café, mais il y a tellement plus », avance Charlie Chagnon, une des deux employées.

« Même si on n’a pas de background en communication par exemple, on a des tâches beaucoup plus grandes qu’avec d’autres emplois étudiants. On se réalise beaucoup à travers ce travail-là. En plus, Mark et Viviana nous laissent une grande place et nous offrent la chance d’accomplir beaucoup de choses », ajoute sa collègue Camille.

Notons que le Café SOKO est ouvert du mardi au samedi, de 11 h à 21 h. Bientôt, une terrasse extérieure sera aménagée, et un menu collation sera disponible, composé notamment de plateaux de charcuteries et de fromages de la région.