La monnaie virtuelle bitcoin.

Bitfarms et Sherbrooke Innopole discutent

L’entreprise spécialisée dans la cryptomonnaie Bitfarms n’a pas seulement Magog dans son viseur. La ville de Sherbrooke intéresse aussi la direction de l’entreprise ayant fait de bonnes affaires grâce au fameux Bitcoin.

Sherbrooke Innopole confirme avoir eu des pourparlers avec l’entreprise, mais on ne dévoile pas la teneur des discussions. On s’en remet à la compagnie pour en dire davantage sur les échanges qui ont eu lieu.

Lire aussi: Une entreprise spécialisée dans la cryptomonnaie veut s'implanter à Magog

Rappelons que la compagnie Bitfarms a amorcé la transformation d’un bâtiment de 2000 mètres carrés à Magog afin d’en faire un site de calcul équipé de nombreux et puissants ordinateurs fonctionnant selon le concept du « blockchain », une technologie de stockage et de transmission d’informations nécessaires aux échanges des monnaies virtuelles.

La PME n’est pas en mesure, pour le moment, d’indiquer combien de personnes elle engagera à Magog au total. Par contre, on sait que l’entreprise a notamment besoin de techniciens, d’ingénieurs et d’électriciens pour exploiter ses différents sites de traitement de données.

Fondée au Québec il y a moins d’un an, Bitfarms emploierait 80 personnes et pourrait en embaucher 300 de plus d’ici décembre 2018. La compagnie possède des installations à Saint-Hyacinthe, Cowansville et Farnham, entre autres.

À La Tribune, la direction de Bitfarms a déclaré plus tôt cette semaine qu’elle examine plusieurs endroits différents pour créer de nouveaux sites de calcul.