Deux des quatre actionnaires de la microbrasserie Confrérie artisans brasseurs, Alex Larrivée et Cynthia Lewis, à l’occasion d’une soirée de dégustation au King Hall de Sherbrooke.

Bientôt une microbrasserie dans le Val

Une microbrasserie verra le jour sur le territoire de Windsor. Les travaux de construction de la microbrasserie Confrérie artisans brasseurs, qui sera située dans le Parc d’affaires de la 55, débuteront cet été.

Cette microbrasserie sera la première à s’installer sur le territoire de la MRC du Val-Saint-François. « C’est une fierté pour nous d’être les premiers. Je suis content qu’on ait pu s’intégrer au sein de la MRC. Je l’appelle un peu la brasserie de quartier. Notre but est de desservir la région, ensuite des petites cellules. Il est certain qu’on va continuer de fournir la Confrérie microbrasserie à Québec », souligne Alex Larrivée, brasseur de la microbrasserie.

Alex Larrivée ajoute que la microbrasserie sera la porte d’entrée du nouveau Parc d’affaires de la 55. L’entreprise possèdera un permis industriel lui permettant de distribuer ses produits. Elle tentera de recréer l’ambiance d’un verger.

« Nous sommes capables d’obtenir une belle vue à cet endroit. L’objectif est vraiment de rapporter l’esprit du verger. On va planter des arbres. De la manière dont on est situé, il va y avoir un espace vert à côté de la microbrasserie donc il va être facile de cacher la rue. Les gens vont sortir sur la terrasse et auront l’impression d’être au milieu du bois », affirme la coordonnatrice des communications et du marketing, Cynthia Lewis.

Selon M. Larrivée, il est important de bien faire la distinction entre la Confrérie microbrasserie située à Saint-Antoine-de-Tilly dans la région de Québec et la Confrérie artisans brasseurs de Windsor.

« À la base, c’est un petit projet que j’ai bâti avec mon oncle dans un verger à Saint-Antoine-de-Tilly. On fait des bières fruitières. La clientèle était super intéressée, donc après cinq ans, on s’est dit qu’on aimerait grossir. Mon père m’a dit qu’il pouvait s’impliquer dans le projet : la Confrérie artisans brasseurs est née », explique-t-il.

Ce nouveau projet a comme objectif d’augmenter la production de bières. « Avec le projet de Confrérie artisans brasseurs, on souhaite agrandir l’entreprise. (...) En grossissant notre projet, on va avoir un équipement de 500 litres et on va produire environ 450 hectolitres par année au départ, soutient Alex Larrivée. Je veux brasser souvent pour avoir une meilleure qualité et de la diversité. »

La spécialité de la nouvelle microbrasserie qui s’installera à Windsor est la bière fruitière.

« Les gens sont habitués de boire des bières sucrées et qui ne sont pas bien balancées. De notre côté, nos bières ne goûtent pas les gros fruits, mais elles ont beaucoup de texture. Par exemple, la blanche goûte un peu les pommes, mais elle est surtout super crémeuse », ajoute le couple résidant de Sherbrooke.

À la Confrérie artisans brasseurs, les bières seront principalement offertes en fût et en canettes. Sur place, il y aura une station de dégustation.

La microbrasserie ne servira pas de nourriture sur place. « Nous ne voulions pas gérer un système d’employés. C’est nous qui allons être là. On veut que ça reste une entreprise familiale. Les quatre actionnaires vont s’en occuper », illustre Cynthia Lewis.

Les visiteurs pourront cependant apporter leur nourriture s’ils veulent manger tout en dégustant une bière. « On aimerait créer des échanges avec les restaurants locaux pour encourager les commerces. On souhaite encourager l’économie locale », explique-t-elle.

La date d’ouverture de la microbrasserie Confrérie artisans brasseurs n’est pas encore prévue. « On veut vraiment choisir le moment où l’on va entrer en fonction pour être prêt et pour le faire comme il le faut. On ne vivra pas de la microbrasserie. Alex et moi gardons nos emplois », soutient Cynthia Lewis.

Luc Larrivée et Linda Maltais sont les deux autres propriétaires de la microbrasserie.