Julie Durand, directrice générale de la Fête des vendanges, Michel Tousignant, président de Logicware, ainsi que le restaurateur Alain Roger sont tous les trois repartis du Théâtre Magog avec un prix Omer jeudi.

Bélanger choisi personnalité de l'année à Magog

Le gagnant du prix Omer dans la catégorie Personnalité de l'année, Gilles Bélanger, était pratiquement dans une classe à part cette année. La décision du jury de la Soirée des Omer de lui accorder cet honneur, jeudi soir, n'a probablement surpris personne.
Gilles Bélanger
Homme d'affaires omniprésent à Magog depuis quelques années, M. Bélanger était toutefois absent lors de la remise des Omer. Il se trouve en effet en voyage à l'étranger ces jours-ci.
Afin de recueillir quelques mots de l'hyperactif homme d'affaires, la coprésidente de la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford, Louise Côté, s'était rendue à son bureau en compagnie d'un caméraman afin de lui remettre son prix avant qu'il ne s'envole vers l'Europe.
Dans la courte vidéo filmée à ce moment-là, Gilles Bélanger se déclare heureux de recevoir un tel honneur. « Ça me comble et ça fait du bien, car il y a des moments où le moral est plus bas à cause des critiques », a-t-il déclaré.
Rappelons qu'un groupe de citoyens avaient vivement critiqué la construction de l'îlot Tourigny, un projet qu'il a élaboré avec des partenaires et qui est en voie de se concrétiser. D'autres critiques ont aussi fusé concernant le projet de parc d'hébertisme aérien Divertigo, dont il est actionnaire.
Mais M. Bélanger a également réalisé des projets qui ont davantage fait l'unanimité ces dernières années.
Le déménagement de l'École Montessori Magog dans des locaux plus modernes et vastes ainsi que la construction du Carrefour santé globale figurent parmi ceux-là.
Les autres lauréats
Comptant au nombre des leaders du milieu économique, le restaurateur Alain Roger a reçu le prix Omer de la catégorie Engagement socio-économique. Il a notamment créé l'Opération des chefs, un événement-bénéfice au profit de la Fondation de l'Hôpital de Memphrémagog.
« C'est la plus belle reconnaissance que je pouvais avoir, a affirmé M. Roger à La Tribune, après avoir cueilli son prix. C'est la plus grande joie possible parce que je travaille fort pour la communauté. »
Les organisateurs de la Fête des vendanges Magog-Orford ne sont pas non plus repartis les mains vides. L'événement annuel a en effet remporté le Omer de la catégorie Innovation en développement durable.
« Nous avons fait beaucoup d'efforts pour améliorer nos performances sur le plan de l'éco-responsabilité et, en ce moment, on en récolte les fruits, estime Mme Durand. Notre adhésion à cette valeur est normale pour nous puisqu'il faut protéger la terre des producteurs avec qui on travaille. »
Quant à Michel Tousignant, président de la PME Solutions informatiques Logicware, il a mis la main sur le prix Démarrage, relève, relance d'une entreprise. « Ça fait vraiment chaud au coeur, surtout que la concurrence était forte pour cette récompense. »
Dans la catégorie Jeune entrepreneur, Kévin Johnston est sorti gagnant.
Marie-Ève Lejour, fondatrice de la Savonnerie des Diligences, a remporté le prix Omer de l'Innovation et du développement touristique.
Et, finalement, Éric Côté a mérité le prix dans la catégorie RCGT Programme envol.