La CSN menace de déclancher une grève au Manoir Sherbrooke, une résidence pour personnes âgées.

Avis de grève au Manoir Sherbrooke

Le Tribunal administratif du travail déclare suffisants les services essentiels prévus en cas de grève au centre d’hébergement privé pour personnes âgées Manoir Sherbrooke.

La grève d’une durée indéterminée devrait débuter mercredi à compter de minuit une.

Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs des centres d’hébergement privés de l’Estrie — CSN a fait parvenir un avis de grève touchant le personnel membre de ce syndicat œuvrant pour les Résidences Soleil — Manoir Sherbrooke, une résidence pour personnes âgées.

L’employeur et le Syndicat ont convenu d’une entente de services essentiels, note un communiqué de presse. « Après avoir analysé cette entente, incluant les tâches qui ne seront pas effectuées en raison de la grève, le Tribunal a jugé suffisants les services prévus pour que la santé ou la sécurité des résidents ne soit pas mise en danger », mentionne le Tribunal administratif.

L’entente de services essentiels convenue entre les parties prévoit notamment que le temps de grève s’exercera de manière à assurer la continuité des soins et des services offerts aux résidents en tout temps, que les soins seront donnés de manière habituelle, qu’une tâche commencée ne doit pas être interrompue et accomplie avant que la personne préposée aux résidents n’exerce son droit de grève, que des services essentiels sont prévus pour assurer les services alimentaires, l’entretien et la salubrité, que lors d’une situation de force majeure ou en cas d’urgence, le Syndicat doit fournir, à la demande de l’employeur, les salariés requis pour répondre à la situation.

En cas de difficultés de mise en application des services essentiels, les parties doivent en faire part dans les plus brefs délais au Tribunal afin que celui-ci puisse leur fournir l’aide nécessaire.