Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’entreprise Verbom doit agrandir son usine de la rue Robert-Boyd, dans le Parc industriel régional de Sherbrooke, pour répondre à la demande.
L’entreprise Verbom doit agrandir son usine de la rue Robert-Boyd, dans le Parc industriel régional de Sherbrooke, pour répondre à la demande.

Autre investissement majeur pour Verbom

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Les nouvelles en provenance de la compagnie Verbom continuent d’être bonnes. On doit investir et procéder à des embauches pour soutenir la croissance de l’entreprise spécialisée en transformation du métal en feuille.

Au total, 10 M$ sont investis dans les installations de la rue Robert-Boyd à Sherbrooke. On connaît une croissance de l’ordre de 60 pour cent du chiffre d’affaires, affirme Éric Chênevert, président-directeur général de Verbom.

« Grâce à ces investissements, nous avons agrandi notre usine de Sherbrooke, acheté du nouvel équipement spécialisé et automatisé certaines étapes de production », dit-il.

« À terme, nous créerons une cinquantaine de nouveaux emplois en Estrie. » 

Cet investissement permet à l’entreprise d’ouvrir de nouveaux marchés dans les véhicules électriques ainsi que d’augmenter ses ventes dans le secteur récréatif pour BRP. Par ailleurs, la grande majorité de l’aluminium qui sera utilisé dans ces contrats provient originalement du Québec.   

On prévoit que 50 nouveaux emplois seront créés d’ici juin 2021, principalement à Sherbrooke. Plusieurs postes sont déjà disponibles, ajoute-t-on dans un communiqué de presse. Verbom recherche notamment des opérateurs de presse, des techniciens et des ingénieurs en robotique et en automatisation, des chefs d’équipe de production et des techniciens informatiques. 

L’entreprise estrienne a obtenu un financement du gouvernement du Québec, d’Investissement Québec et de la Banque Nationale, respectivement de 7,2 M$, provenant en parts égales du Fonds du développement économique, géré par Investissement Québec pour le gouvernement du Québec, et des fonds propres d’Investissement Québec de 1,8 M$.

La forte croissance de Verbom depuis les dernières années se poursuit donc. L’entreprise qui a vu le jour dans le Canton de Valcourt à la fin des années 70 prévoit doubler son chiffre d’affaires d’ici 2024. Par ailleurs, un autre investissement devrait être annoncé l’an prochain, et de nombreux autres emplois seront créés en 2022. 

« L’acquisition d’équipement moderne est une excellente décision pour la croissance de Verbom. C’est une façon directe pour l’entreprise d’améliorer sa productivité et sa compétitivité au sein d’un marché hautement concurrentiel », soutient Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

« Un des rôles de notre gouvernement est de contribuer à la pérennité des entreprises comme Verbom, qui fait des affaires depuis plus de quarante ans déjà. »

Deux usines, 275 employés

Verbom, qui exploite aussi une usine sur le boulevard Industriel à Sherbrooke, compte actuellement 275 employés. 

« Cette entreprise estrienne nous démontre toute l’ambition qui l’habite en choisissant de réaliser un projet d’investissement majeur pour la région. Nous pouvons nous attendre à d’importantes retombées économiques locales », souligne André Bachand, député de Richmond.

« Je pense en particulier à la création d’une cinquantaine d’emplois spécialisés. Je me réjouis que notre gouvernement participe une fois de plus au succès de Verbom. »

Dans son marché, Verbom est un exemple éloquent de la capacité d’innovation de nos manufacturiers québécois et son expertise est reconnue mondialement, assure Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec.

« Par cet investissement, nous soutenons un joueur de ce calibre, et de participer à sa modernisation afin de lui permettre d’augmenter sa productivité et de conserver son positionnement de choix auprès de ses clients et au sein de la compétition. »

Rappelons qu’en 2018, l’entreprise Verbom a pris de l’expansion à Sherbrooke en annonçant des investissements de 13 M$ et la création de 50 nouveaux emplois et la construction d’une nouvelle usine située sur la rue Robert-Boyd, dans le Parc industriel régional de Sherbrooke.

Le nouveau bâtiment a une superficie de 6781 mètres carrés (73 000 pieds carrés). L’entreprise compte y a déménagé une partie des équipements actuels de son usine du boulevard Industriel et d’y aménager une nouvelle ligne de presse de formage à chaud de l’aluminium.

En août 2019, une contribution non remboursable de 964 275 $ avait été versée à l’entreprise. Cette subvention du gouvernement fédéral a permis notamment la création de 13 emplois à ces installations du Canton de Valcourt.

L’usine de Valcourt se concentre sur le développement et la fabrication des outils, alors que les usines de Sherbrooke s’occupent de la production de pièces.