La compagnie Neptune confirme avoir décroché un autre contrat pour son usine de Sherbrooke.

Autre important contrat pour Neptune

Les contrats se succèdent du côté de l’entreprise Neptune solutions bien-être.

La société vient de signer un accord d’extraction avec The Green Organic Dutchman (TGOD), qui s’est engagé à fournir plus de 230 000 kilogrammes de biomasse de cannabis et de chanvre à Neptune sur une période de trois ans.

À lire aussi: Neptune décroche un important contrat

Neptune fournira des services d’extraction et de purification de cannabinoïdes et de terpènes à partir de la biomasse de cannabis et de chanvre provenant de TGOD.

Le contrat avec TGOD représente le plus important contrat d’extraction de cannabis annoncé à ce jour au Canada, mentionne Michel Timperio, président de la division Cannabis chez Neptune. Dans le cadre du contrat, la plupart des ingrédients actifs extraits à l’usine de Sherbrooke de Neptune seront transformés sur place en produits à valeur ajoutée. Neptune fabriquera, emballera et fournira l’aide nécessaire pour la formulation de plusieurs produits qui seront vendus sous la marque de TGOD. 

Neptune formulera et produira également des capsules pour TGOD. Il est prévu que Santé Canada devrait autoriser la vente de nouvelles formes de produits, y compris les vaporisateurs de type v-pen et les aliments et boissons infusés, à l’automne 2019, indique un communiqué de presse.

La première livraison de biomasse de TGOD devrait être effectuée à Neptune en septembre 2019.

Déjà à l’étroit

La semaine dernière, on apprenait que les installations sherbrookoises de Neptune recevront de la biomasse de cannabis et de chanvre de l’entreprise Tilray. Neptune lui fournira des services d’extraction pour la production de résine brute, d’huile traitée au froid, d’extraits de distillat. Rappelons que le volume minimal de biomasse à traiter sur une période de trois ans est de 125 000 kilos, annonce la compagnie. Environ 20 % des volumes seront extraits la première année. Neptune s’attend à recevoir son premier envoi de biomasse de Tilray aussi en septembre 2019.

Il y a un an, Neptune s’alliait à Canopy Growth, un partenaire majeur en matière d’extraction, de raffinage et de formulation de produits à base d’extraits de cannabis.

On commence à être un peu à l’étroit, convient M. Timperio. « Nous allons utiliser 95 pour cent de l’espace de l’usine. Il y a de la place pour agrandir. Notre terrain est zoné pour notre type de production. »

« Notre plan d’affaires s’exécute. Il s’accélère même. Nous allons pouvoir produire à gros volume », dit-il.

Neptune devra aussi procéder à des embauches, ajoute Michel Timperio. « Nous sommes à évaluer ça, note-t-il. C’est un beau défi dans le contexte actuel. »

Avec cet accord, Neptune devient un « partenaire clé » pour TGOD. « Nous avons été impressionnés par leur engagement dans l’innovation et l’excellence dans tous les aspects de l’entreprise. Leurs capacités uniques en termes d’extraction, de formulation et d’emballage ont été des facteurs clés dans notre processus de sélection », a commenté Brian Athaide, PDG de TGOD. 

« L’annonce permet non seulement de commencer à fabriquer des produits de santé bien-être certifiés biologiques destinés aux consommateurs, mais également en raison de l’impact économique important et durable qu’il aura au Québec, où TGOD construit présentement le plus important établissement de production de cannabis biologique au monde. »