Tourisme Canton-de-l'Est estime que les Québécois doivent penser local pour leurs prochaines vacances, leur petites escapades. Sur notre photo, une promenade au mont Gosford.
Tourisme Canton-de-l'Est estime que les Québécois doivent penser local pour leurs prochaines vacances, leur petites escapades. Sur notre photo, une promenade au mont Gosford.

Tourisme: la relance doit s’orchestrer tout de suite

SHERBROOKE — Il est nécessaire de penser tout de suite à la relance économique du Québec et des régions, estime le président de Tourisme Cantons-de-l’Est, Jean-Michel Ryan.

« Le secteur touristique est résilient et a démontré, lors de crises précédentes, sa capacité à rebondir et à générer la reprise économique d’autres secteurs. Cinq conditions sont à mettre en place dès maintenant pour que la reprise du secteur touristique soit la plus dynamique possible malgré les mesures de distanciation qui pourraient perdurer au cours des prochains mois », souligne M. Ryan, propriétaire de la station de ski Mont Sutton.

« Rappelons que le secteur touristique dans la région des Cantons-de-l’Est représente 20 000 emplois directs et indirects et des retombées économiques de plus de 900 M$ par année. L’industrie touristique génère une richesse économique qui ne peut pas être délocalisée puisqu’elle est étroitement liée à un attrait naturel, culturel ou un savoir-faire particulier. Dans un contexte de relance économique, l’ancrage local d’un secteur économique est une force sur laquelle capitaliser. »

La réalité des entreprises touristiques n’est pas la même que pour les autres secteurs de l’économique, ajoute M. Ryan. « Certaines sont dirigées par quelques artisans, notamment en agroalimentaire, et d’autres sont de grandes entreprises, notamment en événementiel ou en hôtellerie. Il est essentiel d’avoir le portrait le plus juste possible des impacts, tant financiers qu’humains, pour travailler avec les partenaires de l’industrie à une relance dynamique », dit-il.

« Il va de soi que la relance économique devra être soutenue et stimulée par les investissements des divers paliers de gouvernement, tant fédéral, provincial, régional que municipal. Peu importe la nature des investissements, programmes, mesures, subventions, offensives promotionnelles, il est primordial qu’un maximum de ressources financières soit consenti à la relance de l’industrie au cours des prochaines semaines stimulant ainsi la relance économique de la région. »  

Jean-Michel Ryan, président de Tourisme Canton-de-l'Est

Pour favoriser une relance efficace, les acteurs du développement économique, les entrepreneurs et les élus doivent, comme avant et pendant la crise, faire preuve de collaboration et déployer une vision régionale forte, plaide la président de Tourisme Cantons-de-l’Est. « Chaque territoire, entreprise et municipalité possèdent des enjeux spécifiques. Toutefois, nous avons beaucoup plus à gagner à unir nos forces afin de relancer notre économie régionale par l’innovation, notre sens de la créativité et notre grand sens de la collaboration. »

« Déjà, les campagnes d’achat local se multiplient un peu partout au Québec et à travers les municipalités de la région. La crise a eu un véritable effet d’électrochoc pour les Québécois qui ont saisi, mieux que jamais, la portée des gestes que l’on pose tous les jours quand on consomme un produit ou un service. Le soutien des Québécois envers leur économie locale et régionale est l’une des clés pour favoriser la relance économique de notre région et sauver des emplois et entreprises. Les Québécois doivent penser local pour l’achat de leurs biens, leurs prochaines vacances, leurs petites escapades touristiques de l’été et de l’automne, etc. La solidarité des dernières semaines envers les entrepreneurs d’ici doit se poursuivre bien au-delà de la période de confinement. » 

Les entrepreneurs devront une fois de plus s’adapter et transformer, tant leurs produits que leurs processus d’affaires, dans le contexte de la reprise de l’activité économique, avec les mesures de distanciation ou de regroupement qui s’appliqueront alors, souligne-t-il encore dans un communiqué de presse. 

« Cela représente une occasion unique pour nos entrepreneurs de pousser leurs capacités d’innovation, notamment via les outils numériques, afin que la région des Cantons-de-l’Est demeure une région dynamique, attrayante avec ses nombreux atouts diversifiés en matière économique et touristique. Je suis confiant que notre région, nos entrepreneurs et nos élus sauront mettre en place les stratégies et mesures nécessaires à une relance vigoureuse de l’économie régionale et de notre industrie. Nous avons la chance de compter sur une économie diversifiée, des entrepreneurs engagés, des citoyens fiers et des élus collaboratifs. Créons ensemble une relance économique à l’image de ce que nous souhaitons que notre région devienne. »

Enfin, Jean-Michel Ryan sollicite les entreprises touristiques de la région à prendre quelques minutes pour remplir le sondage réalisé conjointement par la Chaire de tourisme Transat, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et le ministère du Tourisme du Québec. Le sondage est disponible à l’adresse https://limesurvey.uqam.ca/index.php/537337?lang=fr.