Au total, 215 407 véhicules ont été vendus en mai 2018, un nombre en baisse de 0,7 % par rapport au total de 216 861 affiché en mai 2017. Il s’agit malgré tout d’une progression par rapport aux 191 900 véhicules vendus en avril.

Recul des ventes de véhicules au Canada en mai

TORONTO — Les ventes de véhicules automobiles neufs au Canada ont reculé en mai par rapport au même mois l’an dernier, enregistrant ainsi un troisième recul annuel en autant de mois, a indiqué vendredi la firme DesRosiers Automotive Consultants.

Au total, 215 407 véhicules ont été vendus, un nombre en baisse de 0,7 % par rapport au total de 216 861 affiché en mai 2017. Il s’agit malgré tout d’une progression par rapport aux 191 900 véhicules vendus en avril.

Selon le rapport de DesRosiers, le total cumulatif des ventes de véhicules neufs atteint 836 522 depuis le début de l’année, ce qui est encore supérieur de 1000 unités au total des cinq premiers mois de 2017, grâce aux résultats anormalement vigoureux du mois de janvier.

Toutefois, la firme de Richmond Hill, en Ontario, estime que cet écart ne durera pas si le déclin des ventes se poursuit pendant les mois d’été.

La division canadienne du constructeur automobile américain Ford a écoulé 33 341 véhicules en mai, une performance supérieure à celle de General Motors du Canada, qui en a vendu 32 831.

Les ventes cumulatives de GM pour 2018 surpassent cependant celles de Ford de près de 3000 unités, avec 127 299 véhicules écoulés jusqu’à maintenant.

Les ventes de véhicules utilitaires légers ont augmenté de 4 % en mai, à 147 337 unités, tandis que celles de voitures automobiles ont chuté de 9,4 %, pour atteindre 75 172 unités.