Depuis longtemps, Espace-inc et Sherbrooke discutent de coupes.
Depuis longtemps, Espace-inc et Sherbrooke discutent de coupes.

« On est encore là », assure Espace-inc

Même s’il ne sera plus financé par la Ville de Sherbrooke, ce n’est pas la fin pour Espace-inc, au contraire. Si le divorce s’annonce heureux entre la Ville et l'organisme, l’organisation pourrait annoncer bientôt une nouvelle source de financement.

« De bonnes nouvelles s’en viennent, je ne peux pas en parler, car rien n’est encore signé, explique la cofondatrice et directrice générale d’Espace-inc, Chloé Legris. On a plusieurs partenaires publics et privés. Nos entrepreneurs paient également pour nos services », dit-elle, rappelant que les services d’Espace-inc sont offerts dans plusieurs régions du Québec.

Mme Legris dit avoir « des discussions très avancées avec le gouvernement provincial et fédéral ». « Avec le contexte, le gouvernement revoit son budget, relativise-t-elle. Il faudra voir quel impact ça aura à ce moment. On sait que des choses sont déjà cannées. On aura de bonnes nouvelles dans les prochaines semaines. »

En séance du conseil municipal extraordinaire jeudi dernier, la directrice générale adjointe de Sherbrooke, Marie-France Delage, affirmait qu’« Espace-inc a tout le potentiel d’être financé, d’abord par les paliers de gouvernement, car sa desserte est beaucoup plus grande que le territoire de Sherbrooke. Et assurément, elle a le potentiel d’un financement autonome. La Ville de Sherbrooke veut continuer à collaborer et l’accompagner dans cette transition vers les paliers de gouvernements ».

Ces coupes étaient discutées « depuis longtemps » entre la Ville et Espace-inc. « On s’attendait à des coupes. On a toujours été un modèle d’organisme qui est financé par plusieurs partenaires et qui préserve une certaine indépendance pour s’adapter aux besoins des entrepreneurs. [...] Ça s’est peut-être accéléré par rapport à ce qu’on aurait aimé, mais ça reste dans la logique de ce qui était prévu et dans le modèle qu’on a développé », assure Mme Legris, qui fêtera bientôt le cinquième anniversaire de son organisme. 

La collaboration entre la Ville et Espace-inc pourra se poursuivre. Les entrepreneurs de la région peuvent également faire appel aux services de l’organisation. « On a développé un réseau de gens d’affaires, de coachs, d’entrepreneurs et d’investisseurs qui ajoute une valeur à notre écosystème. On va s’assurer de pouvoir maintenir la collaboration et l’engagement de différents partenaires sur notre territoire », décrit Mme Legris.

Les six employés gardent leur emploi au sein d’Espace-inc. 

Coupes

Les coupes dans le financement d’Espace-inc se font dans tout le processus de transformation de ses organismes de développement économique. « Espace-Inc, qui était initialement un incubateur pour les jeunes pousses et qui avait comme responsabilité d’animer l’écosystème entrepreneurial, notamment, était une excellente idée à la base parce que ça n’existait pas dans nos organismes au moment de son implantation », a expliqué Mme Delage au conseil par visioconférence. 

« Au fil des temps, Espace-inc, qui est un modèle très entrepreneurial, s’est transformé pour regrouper principalement des talents qui sont mis au service des jeunes pousses et des entreprises qui cherchent un accompagnement spécialisé et spécifique, a-t-elle poursuivi. Ils ont délaissé — et c’était leur propre choix — la question de l’écosystème entrepreneurial. Dans notre nouveau modèle, il est important pour la Ville de Sherbrooke d’avoir un organisme s’occupant à la fois de l’animation de l’écosystème et qui agit comme guichet unique pour que toutes les entreprises, même celles en démarrage, puissent obtenir un même service. »

Facebook

En direct sur Facebook, Espace-inc proposera vendredi midi une conférence avec Robert Dutton, l’ex-PDG de Rona. « Il a vécu plusieurs crises et quelques récessions. Il va venir partager son expérience et porter son regard sur ce qu’il a vécu versus ce qu’il se passe », dit-elle, ajoutant que cette conférence est offerte pour tout le monde. 

Une autre conférence avec la directrice générale de Wiptec, Josée Ferland, est prévue le 24 avril. Les intéressés peuvent consulter la page Facebook d’Espace-inc.