La ministre Marie-Claude Bibeau accompagnait Stéphane Santerre, directeur principal de l'exploitation de Gaz Métro, et le maire d'Asbestos, Hugues Grimard, pour la mise en service de ce prolongement du réseau gazier.

Asbestos: le réseau de gaz du parc industriel est maintenant réalité

Amorcé il y a trois, le projet de prolongement du réseau de gaz naturel au parc industriel d'Asbestos est maintenant réalité. Évalué à 4,4 M$, ce réseau permettra de raccorder le gaz naturel à 28 entreprises du quartier industriel et le rendre accessible à de futures entreprises, un levier de développement économique significatif pour la région.
La députée de Compton-Stanstead, ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, accompagnait Stéphane Santerre, directeur principal de l'exploitation de Gaz Métro et le maire d'Asbestos, Hugues Grimard, pour la mise en service de ce prolongement du réseau gazier lundi à Asbestos.
« Je suis très heureuse d'être présente pour inaugurer ce projet porteur ici à Asbestos. En plus de favoriser de nouveaux investissements, le réseau gazier du parc industriel devrait engendre la création de plusieurs emplois. Je suis très consciente que la région doit se diversifier et du besoin de favoriser de nouveaux investissements », a souligné la ministre Bibeau. Le gouvernement canadien, en vertu de l'Initiative canadienne de diversification économique des collectivités tributaires du chrysotile, a consenti un montant non remboursable de 3 321 000 $ à Gaz Métro pour cette desserte à partir d'une extension d'une longueur de 7,4 kilomètres.
La Ville d'Asbestos a investi près de 400 000 $ pour ce projet. « Ça démontre tout l'intérêt que nous avions pour ce projet en regard des impacts positifs sur le développement de nos entreprises existantes et celles que nous voulons attirer. Nous venons de nous donner l'atout majeur qui manquait à la gamme des services offerts dans notre parc industriel pour favoriser notre diversification économique », a signalé le maire d'Asbestos et préfet de la MRC des Sources ajoutant que sa municipalité pouvait maintenant prétendre constituer l'une des meilleures destinations au Québec pour la construction industrielle.
Le directeur principal de l'exploitation de Gaz Métro, Stéphane Santerre, était visiblement fier de cette réalisation et a indiqué que cette conversion des entreprises locales vers le gaz naturel allait permettre des économies d'ensemble de 200 000 $ en coûts énergétiques à ses nouveaux clients. « Il s'agit d'un exemple concret d'une réponse novatrice aux enjeux liés aux changements climatiques, une diminution annuelle de 192 tonnes de gaz à effets de serre. Ce projet démontre clairement la vision de la municipalité et des entreprises à faire mieux dans un Québec en pleine transition énergétique ».
D'ici quelques jours, l'alimentation en gaz naturel débutera pour bon nombre d'entreprises du parc industriel d'Asbestos, un véritable cadeau de Noël pour ces entreprises.