L'homme d'affaires André L'Espérance et son groupe ont fait l'acquisition de l'hôtel et spa Étoile-sur-le-lac, situé sur la rive du lac Memphrémagog, pour compléter son offre de service, qui comprend notamment le train Orford Express et les bateaux Escapades Memphrémagog.

André L'Espérance acquiert l'Étoile-sur-le-lac

L'hôtel et spa Étoile-sur-le-lac passera officiellement aux mains d'André L'Espérance à compter du 12 novembre.
André L'Espérance
L'homme d'affaires et son groupe ont récemment fait l'acquisition du réputé hôtel situé sur la rive du lac Memphrémagog pour compléter son offre de service, qui comprend notamment le train Orford Express et les bateaux Escapades Memphrémagog.
« Il y a une demande grandissante pour les séjours dans la région que nous étions à même de constater parce qu'on réfère beaucoup de gens aux hôtels de la région lorsqu'ils appellent pour le train et le bateau, explique Annie Brunelle, directrice générale adjointe d'Escapades Memphrémagog, de l'Orford Express et fort possiblement de l'Étoile-sur-le-lac. C'est une opportunité d'affaires qui s'est présentée en juillet et qui a été conclue tout de même rapidement. C'est un site exceptionnel et c'est un projet complémentaire à ce qu'on avait déjà. »
La vente a été confirmée il y a environ deux semaines. L'hôtel était la propriété de Fernand Magnan, autrefois propriétaire de la station de ski du Mont-Orford. Si les quelque 60 employés n'ont toujours pas été rencontrés par les acheteurs, Annie Brunelle tient à les rassurer que leurs emplois seront préservés.
« On va certainement vouloir apporter quelques changements d'ici quelques mois, mais on veut poursuivre les activités avec les gens qui sont là. »
Le groupe compte s'investir beaucoup dans l'Espace 4 saisons, auparavant nommé l'Auberge 4 saisons, afin d'y compléter un important agrandissement.
« On ouvre en novembre, mais tout sera terminé seulement dans deux ans, c'est donc la priorité pour le moment », note Mme Brunelle.
Le montant de la vente n'a pas été dévoilé. L'édifice comporte une cinquantaine de chambres, un spa, trois salles de conférence et un restaurant.
L'investissement confirme cependant que le projet de céder le train touristique à Sherbrooke est complètement abandonné.
« On ne pouvait pas le laisser aller en attendant une réponse, donc à partir de ce moment, pour nous, le projet a été abandonné. On a dit qu'on allait le garder à long terme et c'est ce qu'on compte faire. »