Philipe Bellefeuille et Froduald Kabanza

Amener l’IA aux confins de l’espace

Il existe à Sherbrooke une petite compagnie, encore méconnue, mais dont la réputation est en voie de s’étendre jusqu’aux confins de l’espace... Il s’agit de Menya Solutions, fondée en 2006, et dirigée par deux jeunes entrepreneurs, Froduald Kabanza et Philipe Bellefeuille, dont les ambitions font fi des frontières terrestres.

Menya Solutions est en fait une entreprise de haute technologie qui s’intéresse au développement de l’Intelligence artificielle (IA). Elle conçoit et développe ce qu’elle appelle « des systèmes de logiciels capables de penser ».

Qu’est-ce que l’Intelligence artificielle? On définit généralement ce concept comme étant « l’ensemble des théories et des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence ». En d’autres mots, elle met en œuvre des dispositifs imitant ou remplaçant l’être humain dans l’exercice de ses fonctions cognitives.

C’est ce que Menya Solutions fait depuis quelques années à l’égard de ses clients que l’on retrouve dans plusieurs secteurs d’activités : les assurances, la santé, la robotique... et même l’exploration spatiale.

C’est en effet dans les laboratoires de Menya Solutions, situés dans l’édifice de TVA Sherbrooke, que l’on est en train de développer les logiciels d’Intelligence artificielle qui serviront à animer le bras robot de la future station spatiale Gateway. Fruit d’une collaboration entre plusieurs pays, la station Gateway est destinée à servir d’escale entre la Terre et la conquête de la planète Mars. Sa mise en orbite est prévue en 2026.

« Notre participation à l’IA du bras robot vient d’une série de contrats que nous avons obtenus de l’Agence spatiale canadienne, indique Philipe Bellefeuille, directeur de la technologie chez Menya Solutions. C’est nous qui avons la tâche de développer et de réaliser les logiciels d’Intelligence artificielle qui permettront d’utiliser le bras robot une fois que celui-ci sera installé dans l’espace. »

Fondateur et chef de Menya Solutions, Froduald Kabanza enseigne également les principes de l’IA à l’Université de Sherbrooke. Il est reconnu comme l’un des plus grands spécialistes dans le domaine au Canada. Selon lui, il ne fait aucun doute que l’IA est appelée à prendre de plus en plus de place dans nos activités de tous les jours.

« L’objectif de l’IA, c’est d’avoir la capacité de prendre une séquence de décisions dans le but d’atteindre un objectif et ce, en fonction de certaines contraintes, résume M. Kabanza. En fait, c’est de se demander comment peut-on faire faire à des machines ce que nous, les humains, faisons naturellement? »

La station spatiale lunaire est un modèle réduit de la station spatiale internationale. Située à près de 400 000 kilomètres de la Terre, elle servira de point de base pour des explorations plus lointaines, dont la planète Mars.

Le bras mécanique rattaché à la station est conçu par une entreprise de Toronto, le groupe MDA. En 2013, Menya Solutions a obtenu un contrat pour développer l’IA qui contrôlera le bras canadien. Elle vise à faire fonctionner le bras robotisé de façon autonome pour entretenir la station spatiale lunaire durant de longues périodes.

Expansion

Après avoir volé de ses propres ailes pendant plus d’une décennie, Menya Solutions a franchi une étape importante de son développement cette année en passant sous le giron de Levio, un des fleurons québécois dans le domaine des technologies de l’information (TI).

Fondée en 2014 et dirigée par le Sherbrookois François Dion, Levio vient au deuxième rang des 500 entreprises canadiennes ayant affiché la plus forte croissance au cours des cinq dernières années. À elle seule, la progression de ses revenus a atteint 16 500 % durant cette période. Son chiffre d’affaires a franchi le cap des 100 M$, pendant que le nombre de ses employés passait de 2 à plus de 630.

Levio, dont le siège social est situé à Québec, compte 125 clients, parmi lesquels on retrouve le gouvernement du Québec (CNESST, SAAQ, RAMQ, Hydro-Québec), La Capitale, Morneau Shepell et Filgo, pour n’en nommer que quelques-uns.

Cette transaction permettra notamment à Menya Solutions d’avoir accès à de tout nouveaux marchés, souligne M. Bellefeuille.

« Levio est très actif dans plusieurs secteurs, mais il nous ouvre surtout sur le marché des assurances, qui présente un potentiel très intéressant pour l’implantation de l’Intelligence artificielle. De plus, en nous joignant à Levio, on va avoir accès à une foule de ressources essentielles à notre croissance. C’est une transaction qui va permettre à Menya et à Levio de continuer à croître encore davantage », conclut Philipe Bellefeuille.

Repères

Froduald Kabanza

Fondateur et chef de Menya Solutions
Expert en Intelligence artificielle (IA)
Professeur au département de sciences informatiques de l’Université de Sherbrooke

Philipe Bellefeuille
Directeur de la technologie chez Menya Solutions
Titulaire d’une maîtrise en sciences informatiques de l’Université de Sherbrooke