L'entreprise Alliance Magnésium démarre une usine pilote pour extraire le magnésium des résidus miniers de l'ancienne mine Jeffrey d'Asbestos sur le site de l'ancienne usine Magnola à Danville.

Alliance Magnésium prépare de belles annonces

Alliance Magnésium annoncera la semaine prochaine des ententes en matière de financement tout en faisant une mise à jour de ses projets.
Cette entreprise démarre une usine pilote pour extraire le magnésium des résidus miniers de l'ancienne mine Jeffrey d'Asbestos sur le site de l'ancienne usine Magnola à Danville.
« Nous sommes toujours à l'étape du projet-pilote, mais nous aurons de bonnes nouvelles à faire sur lesquelles nous ne pouvons élaborer pour le moment. Tout sera rendu public la semaine prochaine », explique le porte-parole d'Alliance Magnésium, Pierre Saint-Aubin.
L'entreprise compte commencer la construction de son usine d'ici la fin de 2017.
Des démarches sont entreprises auprès de la députée de Richmond, Karine Vallières, des ministères de l'Énergie et des Ressources naturelles, du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ainsi que celui de l'Économie, de la Science et de l'innovation du Québec.
Le mandat précise qu'Alliance Magnésium fera des : « représentations en vue d'obtenir toutes les autorisations requises pour le développement du projet d'Alliance Magnésium visant à produire du magnésium à partir de la serpentine située le site de l'ancienne Magnola à Danville. La nécessité de permis et d'autorisations en vertu de la Loi sur la qualité de l'environnement reste à déterminer. La libération de la garantie financière associée au Plan de réaménagement et de restauration du site en vertu de la Loi sur les mines est requise », explique le mandat inscrit au registre des lobbyistes du Québec.
Le chef de la direction d'Alliance Magnésium, Dr Joël Fournier explique que ces démarches sont essentielles dans le démarrage de l'entreprise.
« Il faut demander tous les permis requis. C'est dans l'ordre des choses. Nous tentons d'obtenir toutes les autorisations dans les meilleurs délais », assure Dr Fournier.
Alliance Magnésium souhaite entrer dans sa première phase commerciale en 2017. L'entreprise souhaite devenir le leader international de la production du magnésium « le plus vert sur la planète ».